Tours

Projection du film "Les Oiseaux" avec la Cinémathèque de Tours

Séance programmée ce lundi 17 avril.

San Francisco, 1962. Une jeune femme insouciante de la haute société et un avocat tombent sous le charme l’un de l’autre chez un oiseleur. Afin de le revoir, elle use d’un stratagème et décide de lui apporter un couple d’oiseaux, « les inséparables », à Bodega Bay, une station balnéaire de la côte où il est parti en week-end. A son arrivée, elle est attaquée par une mouette. Bientôt d’étranges phénomènes liés au comportement des oiseaux annoncent un drame imminent …

Considéré comme l’un des plus grands films d’Hitchcock, Les Oiseaux est aussi l’un des plus ambitieux par ses recherches formelles inédites, plus que jamais au service du suspense. C’est une nouvelle de Daphné du Maurier du même nom, « Les Oiseaux », publiée en 1952 dans une revue féminine, qui attire l’attention d’Hitchcock. De cette nouvelle apocalyptique il retient essentiellement l’idée d’attaques d’oiseaux sur les êtres humains, et choisit de ne pas donner d’explication, ce qui renforce le caractère horrifique.

« Depuis plus de trente ans, je m’adonne à l’art de donner la chair de poule, aux Etats-Unis et en Angleterre. Je viens d’achever un long métrage. Le titre est assez court, il contient deux mots. Il y en avait trois, mais on a enlevé le premier « drôles » … et c’est simplement devenu Les Oiseaux. Tous les acteurs sont, bien sûr, de drôles d’oiseaux. En fait, on n’avait jamais vu autant de plumes depuis les boas des danseuses des années20. Les humains ont aussi un rôle car après tout, le film n’est pas seulement sur les corbeaux mais aussi sur les beaux corps. »

Alfred Hitchcock, Conférence de presse du 18 mars 1963, extrait.

Les Oiseaux / Birds
D’Alfred Hitchcock
1963 USA Couleurs 2h
Avec Tippi Hedren, Rod Taylor

Soirée présentée par Guy Schwitthal
Lundi 17 avril à 19h30 - Cinémas studio
Tarifs Studio – PCE 3€

 

D'après communiqué / Photo Ciné Sorbonne.