Tours

C’est l’histoire d’une bande de potes qui fait des films…

A Tours, Lemon Prod crée à fond depuis un an et sort bientôt son premier grand court métrage.

Quand on les rencontre à l’heure du goûter, ils sont encore tout fatigués d’avoir participé au 48H Film Festival de Tours le week-end du 1er avril : Kevin Allanic, Léa Grandperrin, Baptiste Caminade et Quentin Evrard forment une bonne partie de la colonne vertébrale de Lemon Prod, nouveau venu sur la scène cinéma tourangelle. Depuis un an, ils enchaînent les participations à ces événements où ils n’ont que deux jours pour réaliser un petit film de A à Z, avec plusieurs éléments imposés (un personnage, un objet et une ligne de dialogue). Mais en ce printemps 2017, ils s’apprêtent à franchir une étape avec la sortie de leur premier court métrage personnel : BROS.

« On est plus qu’une bande d’amis, on est une famille » répètent à plusieurs reprises les jeunes gens (ils ont tous entre 20 et 28 ans) : Quentin est cascadeur, Léa photographe, Kevin est en service civique et monte des ateliers cinéma dans les écoles… Tous sont liés à l’univers de l’image (dans la bande, il y aussi le comédien Benoit Bouvet), et tous ont une sacrée frénésie créatrice.

« Avec Léa, on se connait depuis le lycée, quand on faisait un bac pro photo à Victor Laloux » explique Kevin, « et puis on a rencontré Baptiste et Quentin qui faisaient leurs études au Conservatoire de Tours et écrivent ensemble depuis 5 ans. On a eu envie de créer une chaîne YouTube pour s’amuser et on a commencé à faire les 48H, 5 en un an : Tours, Rennes, Paris, Dijon et encore une fois Tours cette année. » De quoi commencer à se forger une expérience et à donner sérieusement envie d’aller plus loin, « en plus on a plein de scénarios » soulignent les amis. 

Ainsi est donc né BROS : « à la base, c’est l’histoire de trois amis d’enfance en cavale. Deux d’entre eux aident le troisième à s’évader… Le film montre l’évolution de leur amitié au fil de leur périple. » « C’est un scénario que j’avais envie d’écrire sur quelque chose qui nous rassemblait » explique Baptiste. D’ailleurs, c’est en commun que s’est achevée l’écriture : « comme on a tourné ensemble, l’amitié se ressent à l’écran. Ca nous a aidé à avoir une symbiose naturelle. » « On puise dans notre mémoire émotionnelle pour nourrir nos personnages » complète Quentin.

Élaboré en décembre, le scénario a débouché sur un tournage « intense, pendant 5 jours, de 5h à 22h » organisé il y a quelques semaines entre Pocé-sur-Cisse, les lacs d’Hommes, une ferme-gîte de Verneuil-sur-Indre, une station-service près de La-Membrolle-sur-Choisille ou encore le CFA de Joué-lès-Tours dont l’infirmerie a servi… de prison : « ça faisait vraiment cellule, on a juste rajouté de faux barreaux aux fenêtres. » Si quelques plans restent encore à tourner, le montage devrait être achevé à la fin du printemps, « la musique sera par ailleurs originale, faite par le Studio Sonire.

« BROS, c’est une bande de potes qui fait son film. On a été une douzaine à travailler dessus avec des bénévoles, du prêt de matériel, de costumes, un partenariat pour filmer avec un drone… On a tout autofinancer et on a fait ça avec seulement 300€ pour un film qui devrait faire 15-20 minutes au final. L’objectif, c’était d’avoir un film qui nous ressemblait, on s’est vraiment lâché. » Une aventure qui donne envie d’aller de plus en plus loin « même si on est encore une équipe jeune. On a beaucoup de projets mais pas forcément la capacité de tous les faire. En tout cas, cette aventure a suscité des vocations chez certains d’entre nous. »

Après ce court métrage, Lemon Prod pourrait relancer un projet de série baptisé La Cible, une histoire d’agent secret confronté à un hacker dont un épisode a déjà été tourné mais qui va être repris à zéro : « on montrera quand même ce pilote, mais ce sera seulement pour montrer tout le chemin que l’on a fait en un an. Quand on voit ce qu’on a fait depuis 2016, j’ai hâte de voir où l’on sera dans un an » pointe Kevin. Outre les réalisations, la bande de potes envisage de se constituer en association pour aller présenter ses productions aux festivals. En attendant, on vous en propose une ci-dessous et les autres sont sur leur chaîne YouTube…

Olivier COLLET
Photo : Léa Grandperrin