Tours

Une conférence sur les nomades du Sahara à Tours

Dans le cadre des Mardis de la Science.

Pitch :

En 1975, le Sahara Occidental, possession espagnole depuis 1884, est cédée par le gouvernement de Madrid au Royaume du Maroc et à la République islamique de Mauritanie sans consulter les populations qui l'habitent. De 1975 à 1991, le Front Polisario, incarnation du mouvement nationaliste sahraoui, mène une guerre asymétrique dans laquelle, cependant, il est en mesure de battre militairement la Mauritanie (1978) qui est ouvertement soutenue par la France, et limiter l'invasion marocaine. Toutefois, si au moment de l'armistice du 6 Septembre 1991, les espoirs de résolution de la question, par la tenue d'un référendum sur l'autodétermination, étaient encore effectives, aujourd'hui, après plus de vingt-cinq ans, la situation semble stagner. La population sahraouie continue à être divisée entre les camps de réfugiés établis aux environs de la ville algérienne de Tindouf, et les territoires occupés par le Maroc qui subissent une véritable néo-colonisation.

L’objectif de cette communication est de présenter les principales étapes du processus de formation de l'identité sahraouie qui se structure au travers de trois phases historiques précises :

1) La période pré-coloniale
2) La période coloniale
3) Et ce que j’appellerais la période néo-coloniale, qui correspond également à la phase de consolidation du sentiment nationaliste, façonné par les conditions de vie extrêmes de la population.

Les Sahraouis ou des nomades à la recherche des frontières, Histoire, espace et identité au Sahara Occidental
Par Francesco Correale, Docteur en histoire de l’Univ. Aix-Marseille, Ingénieur de recherche en analyse des sources CNRS auprès de l’UMR 7324 CITERES de Tours

Salle de conférences Léopold Senghor, à 18h30 1 bis rue de la préfecture, Tour.