Tours

Avant les soldes, les conseils de l'UFC Que Choisir 37

Il y a quelques bons réflexes à avoir...

Alors que les soldes d’hiver débutent ce mercredi 11 janvier 2017, et pour une période de 6 semaines, l’UFC-Que Choisir d'Indre-et-Loire met en ligne gratuitement sur son site Internet un « Questions/Réponses – Soldes », en vue de rappeler la législation aux consommateurs tourangeaux et d’attirer leur attention sur les fausses « bonnes affaires ».

"En effet, la période de soldes est propice tant aux bonnes affaires qu’aux pièges en tous genres comme le révèlent les témoignages reçus de nombreux consommateurs. Le "Questions/Réponses" de l’UFC-Que Choisir fait ainsi le point sur leurs principales interrogations et les bons réflexes à adopter" détaille l'association.

Deux exemples de questions...

Comment éviter les fausses bonnes affaires ?

Afin d’éviter les « faux rabais », le mieux est de procéder à un repérage avant les soldes afin de vérifier vous-même que le rabais porte bien sur le prix initial et non pas sur un prix artificiellement gonflé. Il faut regarder le prix final après réduction et ne pas se concentrer sur le rabais !

Sur Internet, pour savoir si vous faites une bonne affaire, le plus simple est de comparer les prix sur différents sites. En effet, certains afficheront des réductions spectaculaires (jusqu’à –90%) tout en étant au même tarif que la concurrence, voire plus cher. Soyez attentif, notamment sur Internet, aux éventuels frais accessoires : frais de préparation du colis, frais de livraison, frais de dossier ... En effet, sur Internet, un produit peut apparaître comme le plus intéressant en rapport qualité/prix alors que les frais accessoires font démesurément monter la note.

La mention « article ni repris ni échangé » est-elle valable en période de solde ?

Concernant les magasins physiques, le vendeur peut à titre commercial accepter de reprendre ou d’échanger l’article si vous changez d’avis (par exemple si la taille, la coupe ou la couleur ne vous plaisent pas). Il s’agit souvent d’un argument commercial affiché en magasin. Mais sachez qu’en période de soldes, le vendeur peut tout à fait restreindre ou mettre fin à ce geste commercial, dès lors qu’il complète son affichage habituel sur la possibilité d’une reprise/échange en y excluant les produits soldés.

Le reste est à lire sur le site de l'UFC Que Choisir 37.