Tours

Le numérique en Touraine c'est 8 725 salariés

Un chiffre en nette progression.

Alors que le CES de Las Vegas, le plus grand salon consacré à l'innovation technologique du monde, se tient cette semaine, c'est l'occasion de jeter un oeil au poids du secteur de l'économie numérique en Touraine... Il y a quelques jours, l'Observatoire de l'Economie et des Territoires du département a publié les résultats d'une mise à jour de son étude sur le sujet menée pour la première fois en 2014 et les résultats sont particulièrement positifs pour ce secteur, qui s'affiche notamment sous la bannière de la French Tech Loire Valley...

En Indre-et-Loire, on compte 860 établissements numériques (audiovisuel, domotique, informatique, télécoms,web...) et 622 employeurs qui font travailler 8 725 personnes dans le département, un chiffre en hausse de 8,1% sur la période 2009-2015. Dans la majorité des cas, il s'agit de TPE, de toutes petites entreprises (les start-ups) mais la moitié des salariés sont employés de PME. Le département compte par ailleurs 32 établissements de formation.

Sans surprise, c'est dans l'agglomération de Tours que se concentre l'activité de ces sociétés et start-ups : 75% des établissements numériques tourangeaux y sont installés, 77% des salariés du secteur numérique y travaillent et même 93% pour ceux qui sont spécifiquement dans le domaine de l'informatique.

En conclusion, dans un département où l'on observe une légère tendance à la hausse de l'emploi de 2009 à 2015 (+0,7%), le numérique fait figure de locomotive avec l'augmentation de 8,1% que nous évoquions plus haut (+656 salariés en six ans). C'est surtout le monde de l'informatique qui tire les statistiques vers le haut (+490 salariés), tandis que le monde de l'audiovisuel et des télécoms voient leurs effectifs orientés à la baisse. A noter aussi que la Touraine se distingue de la région Centre-Val de Loire où l'emploi numérique est globalement en baisse de 5,4% de 2009 à 2015. Une tendance que l'alliance French Tech entre Tours et Orléans qui pourrait aussi inclure d'autres villes comme Blois se devra d'inverser pour prouver son dynamisme et sa longévité.