Tours

En terrasse au Jardin Botanique

Le grand parc tourangeau est désormais animé par la présence d’un restaurateur.

En entrant au Botanique par la grille située face à l’hôpital Bretonneau de Tours, on tourne à gauche, on fait quelques pas et on tombe dessus : une cabane en bois et sa terrasse chauffée en ces temps hivernaux, le tout tenue par Richard et Anouk. C’est tout nouveau, c’est ouvert depuis le 3 décembre. La structure est démontable et remplace la fosse aux ours, comblée il y a quelques mois par la ville. « On se met en place tranquillement pendnt l’hiver et avec les vacances, ça nous a permis de comprendre comment fonctionne la clientèle » explique Charles, homme souriant et prévenant, surtout avec les enfants qui semblent beaucoup apprécier ses crêpes et gaufres à l’heure du goûter.

« Etonnement, et même si quelque chose de similaire existait aux Prébendes, personne n’avait eu l’idée avant d’installer un véritable restaurant à l’intérieur du jardin Botanique » ajoute Riichard qui a été proposer l’idée à la ville, accueilli avec enthousiasme par l’adjointe en charge des espaces verts (qui planche aussi sur un projet plus haut de gamme dans la grande maison). Mais une précision du patron s’impose : « c’est ma femme qui a eu l’idée. Un jour on s’est assis sous le gros arbre à l’heure du goûter et elle a trouvé que c’était dommage de ne pas pouvoir s’asseoir quelque part pour prendre une boisson... »

Une petite discussion de couple en apparence anodine qui n’est pas tombée dans l’oreille d’un sourd. A l’époque directeur d’hôtel à Paris, Richard en a marre de faire des aller-retour en TGV. Ce Tourangeau d’origine, père de deux enfants, affirme pourtant qu’il n’avait pas du tout pensé à une reconversion. Et puis en août 2014, il a décidé de tout arrêter : « j’ai réfléchi à ce que j’aimais bien faire... Notamment la cuisine, à la maison. Je suis arrivé à Pôle Emploi avec un projet de food truck, j’ai fait une formation au GRETA d’Amboise et en parallèle Au Coin Gourmand, Boulevard Jean Royer... »

Face aux difficultés pour implanter un camion restaurant à Tours (les autorisations sont données au compte goutte par une mairie frileuse), il se met en tête de s’installer au Botanique, pour tenter de satisfaire une clientèle variée selon les heures : visiteurs de malades, personnel de l’hôpital, étudiants ou familles. Propriétaire de sa structure, locataire du terrain et engagé pour plusieurs années, il propose un concept de restauration simple avec des plats du jour et quelques produits locaux comme les produits de La Loère ou les bières de La P’tite Maiz’. « Je travaille aussi avec un producteur de pommes de St-Paterne-Racan » précise Richard.

Au menu : des recettes de saison (sauté de veau aux épices et polenta, confit de porc aux pommes de terre et salade, potimaron, tarte aux champignons... « Tous les jours il y a une soupe, une tarte et un dessert mais aussi des sandwichs, un burger... Quant au café, torréfié dans l’Indre, il est à 1€. »

Parmi les objectifs de Richard : offrir un moyen d’évasion de l’hôpital, le temps d’un verre, d’un repas ou d’un goûter. Sur ses 30m² de terrasse (22 places) qu’il espère agrémenter sous peu de places de stationnement vélo, il proposera d’ici quelques semaines des brunchs le dimanche puis des sessions apéro aux beaux jours. Ouvert du mardi au dimanche, il propose enfin la possibilité de commander en ligne avant de passer au chalet.

Plus d'infos en cliquant ici.

Olivier COLLET