Tours

Foyer Albert Thomas : le maire de Tours s'exprime

Sans s'étendre sur le sujet.

Depuis lundi, le foyer Albert Thomas de Tours hébergeant 36 hommes SDF ou demandeurs d'asile est officiellement fermé suite à la liquidation judiciaire de l'association qui le gérait. Cependant, malgré une solution de relogement temporaire proposée par la préfecture d'Indre-et-Loire, les occupants ont choisi d'y rester.

Pressé de s'exprimer depuis la révélation soudaine de la situation préoccupante du foyer en pleine période hivernale, le maire de Tours a publié un court communiqué ce mercredi après-midi, sans vraiment en dire plus sur la situation, s'il était au courant ou ce qui pourrait être proposé comme solution plus pérenne en lien avec le CCAS, le département ou les services de l'Etat.

Voici les mots de Serge Babary : "La mise en liquidation de l’association gérant le foyer Albert Thomas est la conséquence d’une situation qui s’est détériorée au cours des dernières semaines. Pour assurer l’hébergement des 36 résidents, la Ville de Tours a mis à disposition et a aménagé le gymnase Paul Racault pour permettre la pérennité de l’accueil. Je demande instamment aux résidents de s’y rendre. Par ailleurs, par application de sa délégation, l’Etat via la Préfecture assure le lien avec les salariés et le liquidateur pour trouver une issue favorable à cette situation."