Tours

« Mon Souvenir de 2016 » : Jean-Pascal Jauzenque

D'Arcades Institute à Tours.

Nous vivons les derniers jours de 2016... En Touraine comme ailleurs, elle a été riche en actualité. Chacun l'a vécue à sa manière. Comme l'an dernier, nous avons donc proposé aux Tourangeaux de nous raconter ce qui a été important pour eux ces derniers mois... Qu'ils soient artistes, engagés en politique, sportifs ou issus du monde économique, nous les avons tous croisés au cours d'un reportage, d'une interview ou d'un événement. C'est l'occasion de prendre de leurs nouvelles mais aussi de mieux les connaître... Aujourd'hui, c'est à Jean-Pascal Jauzenque d'Arcades Institute à Tours que nous ouvrons nos colonnes...

 

"Le souvenir de 2016 trouve ses racines en 2015. Charlie Hebdo, le Stade de France, Le Bataclan, les terrasses de café, Paris, le sport, la presse, la culture, et la liberté sont devenus des cibles…

Désormais, à l'entrée d'un concert, d'une salle de spectale, ou d'exposition, les sacs et les manteaux doivent être vérifiés par sécurité... Ce rituel sinistre aurait pu atteindre chacun d'entre nous et notre envie de vivre, notre envie de créer en toute liberté.

Alors, sans aucun doute le meilleur souvenir de 2016 reste ce guitariste de vingt ans venu participer à un bœuf en chantant depuis le fond de la place de la Monnaie jusqu'à la porte d'Arcades Institute et qui nous à lancé sur le pas de la porte: "Désormais je chanterai plus fort, je jouerai comme un fou et je hurlerai ce que j'ai à dire car je suis devenu indestructible". Ce souvenir résume à lui seul l'envie puissante de ne renoncer à rien ! De ne rien accepter de ce qui nous choque ! Ni les Guernica d'aujoud'hui, ni la xénophobie !

Tours est forte et ses artistes ont plus que jamais des convictions et la passion profonde de leur art. Nous irons chercher les talents, nous les accompagnerons jusqu'au bout ! Il faut que la culture continue à faire bouillonner la ville et qu'elle améliore le monde !"