Tours

Zéro Déchet en Touraine : mise au point de Sébastien Moreau

Suite à notre article évoquant le lancement de l'association tourangelle consacrée à la réduction des déchets.

Suite à notre article publié le 20 décembre dernier à partir d'un entretien avec Sébastien Moreau, celui qui fait partie des fondateurs de l'association Zéro Déchet Touraine a souhaité exercer son droit de réponse que nous reproduisons intégralement ci-dessous :

"Contrairement à ce que laisse accroire le titre de l'article « Le nouveau centre de tri des déchets de Tours sera un désastre », je tiens à préciser que mes propos, ne concernaient que le principe général du tri mécano-biologique (TMB) et non de futures installations ayant pour but d'améliorer la capacité de traitement des déchets ménagers et assimilés, en vue notamment d'accroître les performances en matière de tri sélectif de Tour(s)plus.

Il est regrettable que l'adjectif "mécano-biologique" n'ait pas été au moins conservé dans le titre, car l'expression "Centre de tri" prête à confusion. Elle laisse à penser que je serais opposé à de futurs aménagements permettant un meilleur tri des matières recyclables et une plus grande valorisation matière des déchets de l'agglomération tourangelle. Ce n'est évidemment pas le cas. Même si le meilleur déchet est celui qui n'existe pas, je pense qu'il est utile et nécessaire de valoriser tout déchet qui peut l'être, au lieu de l'enfouir ou de l'incinérer. Le titre suggère également une prise de position radicale de ma part sur le sujet abordé, ce qui ne me semble ni loyal au regard des propos que j'ai tenus, ni conforme à l'esprit de dialogue et de médiation qui anime le projet d'association Zéro Déchet Touraine.

La question du TMB n'a été abordée que très brièvement au cours de cet entretien de près d'une heure, centré sur les futures activités de l'association Zéro Déchet Touraine. A la question "que pensez-vous du TMB, tel que celui qui va être mis en place par Tour(s)plus? Ca va être compliqué de s'y opposer?", j'ai répondu en substance:
"Si un TMB doit se faire, je pense que ce sera probablement un désastre et ça, ça n'a rien de compliqué. La plupart des usines de TMB se sont en effet révélées être des triples désastres: industriels (le process d'élimination du plastique est loin d'être parfait), économique (ce sont des gouffres financiers, comme par exemple à Angers) et écologiques (le produit de TMB est un "compost" de mauvaise qualité, rarement valorisable dans les champs et qui finira par être incinéré ou enfoui avec ou sans production intermédiaire de méthane)".
 
Il n'est pas inutile de rappeler ici que le méthane est un gaz à effet de serre 25 fois plus puissant que le C02 et qu'un compost de bien meilleure qualité peut être obtenu par le biais du compostage partagé ou individuel, voir du compostage industriel classique.
 
J'ai également indiqué que, pour l'instant, il n'était pas dans les intentions de la nouvelle association Zéro Déchet Touraine de s'opposer frontalement à ce projet et que nous pensions plutôt mettre notre énergie dans le développement d'alternatives positives, comme par exemple le compostage partagé et l'accompagnement de particuliers, entrepreneurs, associations et collectivités vers des démarches zéro déchet. Ce travail se fera dans un esprit de dialogue constructif avec les collectivités dont Tour(s)plus, et que Zéro Déchet Touraine tâcherait de développer ses activités en valorisant et en soutenant les initiatives de prévention des déchets des acteurs locaux déjà implantés (dont Touraine Propre), tout en proposant des services complémentaires."
 
 
De notre côté, nous reconnaissons notre erreur d'avoir mis en avant cette phrase tronquée qui ne correspondait pas par ailleurs à l'angle global de l'article et de l'entretien.