Tours

Tours Métropole : "une coquille vide" pour Claude Bourdin

Le représentant de C'est au Tour(s) du Peuple n'est pas convaincu par le projet.

Ce jeudi les députés ont accepté que Tours devienne une métropole dès l'an prochain. Un projet qui fait presque consensus auprès des élus mais ne séduit pas toute la classe politique. A la gauche de la gauche, le Tourangeau Claude Bourdin, ex candidat aux municipales, n'est pas du tout convaincu :

"Tours Métropole est aujourd'hui une coquille vide et c'est avant tout un concept marketing pour l'image d'un territoire. Il aurait fallu d'abord se poser la question : une métropole pour quoi faire ? Malheureusement, les élus LR de droite, les centristes et le PS ne pensent qu'au rayonnement extérieur et ils n'ont procédé à aucune concertation avec les habitants. Une plus grande anticipation aurait été nécessaire, comme l'avait proposé il y a quelques mois « C'est au Tour(s) du Peuple », en constituant un conseil de territoire pour réunir des citoyens, des associations, des entreprises, des artisans, des artistes, des sportifs et des élus afin de construire un véritable projet de territoire. Tours Métropole aurait eu ainsi un contenu pour le bien commun des habitants, pour le rayonnement intérieur et ce véritable projet de territoire aurait pu être mis au vote lors d'un référendum décisionnel local.

Par la suite, le conseil de territoire pourrait poursuivre son action afin de contrôler et de faire évoluer les actions de la Métropole, par exemple pour davantage de services publics, la transition écologique, les innovations sociales, la transition démocratique, le droit au logement pour tous, la diversité des arts et de la culture, la gratuité des transports publics, le sport pour tous, l'économie sociale et solidaire..."