Tours

100 inscriptions par jour sur les listes électorales à Tours

Et parfois plus d’une heure d’attente à l'approche du 31 décembre, date limite pour avoir le droit de voter aux présidentielles.

« Ne tardez pas à faire vos démarches » : c’est le message de Clarisse Bruneau-Monsellier, directrice des affaires générales à la mairie de Tours. La fin de l’année approchant, c’est le boom à l’Hôtel de Ville et dans les mairies de quartier. Jusqu’à 100 personnes veulent chaque jour s’inscrire sur les listes électorales, dont 50 qui se rendent directement aux guichets, le reste se faisant via le web. C’est facilement dix fois plus qu’en début ou milieu d’année et tous sont pressés par le temps car après le 31 décembre, il sera trop tard pour s’inscrire sur les listes électorales de 2017 ce qui risque d’empêcher certains de voter aux élections présidentielles et législatives ou d’être inscrits dans le bureau de vote de leur quartier.

Cet afflux, on ne le constate pas tous les ans, « seulement lorsqu’il y a des élections importantes l’année suivante » précise Clarisse Bruneau-Monsellier. En d’autres termes : présidentielles, législatives ou municipales. Les départementales ou les européennes passionnant beaucoup moins les foules… « Cette recrudescence d’inscriptions a commencé début novembre. Depuis fin octobre, on a eu plus de 1 400 dossiers. Les gens viennent s’inscrire ou mettre à jour leurs coordonnées s’ils ont déménagé. »

La démarche est plutôt simple, y compris via Internet : il suffit de se rendre sur le site de la ville, www.tours.fr rubrique Mes Démarches, et de remplir le formulaire cerfa en fournissant en plus le scan d’une pièce d’identité (carte d’identité ou passeport) et un justificatif de domicile de moins de 3 mois (quittance de loyer, facture EDF…). L’ensemble est ensuite télétransmis aux agents de la ville qui envoient une confirmation dans les jours qui suivent. En revanche patience : la carte d’électeur n’arrivera qu’au printemps, juste avant le 1er tour de la présidentielle. Et au cas-où, elle n’est pas totalement indispensable pour voter, une pièce d’identité peut suffire.

Si les jeunes de 18 ans sont souvent automatiquement inscrits (il est toujours bon de le vérifier), l’inscription sur les listes électorales concerne les nouveaux arrivants sur la commune de Tours ou les personnes qui ont déménagé (ce qui peut vous éviter d’aller voter à Tours Nord si vous avez migré aux Deux-Lions, par exemple), « on voit aussi des personnes qui n’étaient pas inscrites jusqu’ici et souhaitent voter pour une première fois, on a vraiment un panel représentatif de l’ensemble de la population » ajoute Clarisse Bruneau-Monsellier. En cette fin d’année, les initiatives se multiplient d’ailleurs pour inciter à faire la démarche (comme celle-ci, très drôle !).

La ville invite ceux qui ont besoin de s’inscrire à le faire immédiatement pour éviter de longues files d’attente (plus d’une heure parfois, au cas où sachez qu’il y a moins de monde le matin). Cela dit, pour les retardataires, il sera possible de venir le samedi 31 décembre en mairie centrale de 9h à 16h30. Les mairies annexes seront-elles uniquement ouvertes en matinée. Quant à l’inscription en ligne, elle sera possible jusqu’à la dernière minute de 2016 (un peu de paperasse entre deux toasts pendant le réveillon, vous imaginez le tableau ?). Evidemment, tout ça est aussi valable dans les autres communes d'Indre-et-Loire... Plus d'infos sur le net, ici.

O.C.