Tours

La Bûche Tourangelle arrive pour Noël

En dix ans, les Tourangeaux en ont avalé 7km.

La Bûche Tourangelle. C'est une marque déposée, un savoureux mélange entre un biscuit aux noisettes, une crème vanille et des pommes caramélisées façon tatin... C'est aussi devenu en dix ans une des spécialités d'Indre-et-Loire, "même si tout le monde ne la connait pas encore" souligne Jean-Yves Brault, pâtissier à Descartes et président de la fédération des pâtissiers du département qui compte une petite trentaine de membres.

Ce dessert de fête célèbre son dixième anniversaire en 2016. Déjà. "7km de bûches ont déjà été dégustés soit 300 000 parts" poursuit Jean-Yves Brault qui réunissait les artisans producteurs ce jeudi soir à la Chambre des Métiers et de l'Artisanat, à Tours.

Cette année, et d'ici quelques jours, 24 boutiques du département proposeront La Tourangelle dans leurs vitrines, de Tours à Amboise en passant par Civray-de-Touraine, mais aussi à Joué, Langeais, Azay-le-Rideau, Bléré (on a goûté celle des Délices Croustillants, elle est bonne et en photo ci-dessous), Château-Renault, Loches, Luynes, Monnaie, Montlouis-sur-Loire, Richelieu, St-Pierre-des-Corps, Veigné, Vernou-sur-Brenne... et Bourgueil, dans la nouvelle pâtisserie de Jean-François Bremaud (installés depuis août).

Comptez en moyenne 3€50 à 4€ la part de Bûche Tourangelle... fabriquée exclusivement avec des pommes du Val de Loire.