Tours

"Je suis ta dernière rose" : un court-métrage tourangeau à soutenir

Il est en compétition au Nikon Film Festival.

Comédien à Tours, mais exercant un autre métier, Stéphane Pinero est depuis peu réalisateur, "un rêve" depuis toujours. Le voici donc devenu réalité. "Avec mon ami scénariste Jonathan Barja nous avons eu la volonté de relever un défi" nous explique-t-il. Le résultat : l'envoi d'un court-métrage à l'équipe du Nikon Film Festival afin de participer à ce concours annuel pour dénicher des talents (l'an dernier, les Compères Production s'y étaient fait remarquer avec leur film Je suis nazi). 

"Nous avons voulu effectuer un exercice amusant, vivre une nouvelle aventure humaine" poursuit Stéphane Pinero qui travaille en parallèle sur un projet de websérie depuis le début de l'année : La Cause K présentée sur plusieurs festivals. Il a donc entrepris de travailler avec Jonathan Barja sur un scénario original. L'idée de départ : un père de famille croise une dame blanche, annonçant une mort imminente. Une fois retravaillé pour le rendre plus original ça donne Je suis ta dernière rose, l'histoire d'un homme qui apprend qu'il a une maladie incurable mais qui en profite pour s'amuser encore de nombreuses fois, et "respirer" l'odeur d'une dernière rose.

"Je voulais faire un message d'espoir, de courage. Un film optimiste, poétique et mystérieux... même face à la mort... avec plusieurs lectures possibles concernant cette dame à la rose" analyse Stéphane Pinero. Le tournage a eu lieu fin septembre et début octobre "avec les moyens du bord et une équipe amateur".  Parmi les plus de 300 concurrents du Nikon Film Festival, son film fait partie des 50 qui ont reçu le plus de soutiens à ce jour. Et vous pouvez continuer à voter pour le soutenir, il en vaut la peine...

Vous pouvez le voir en cliquant ici.