Tours

Lumières, pin's étoilé et tour de manège du maire : Noël est lancé

Et tout est permis.

Serge Babary a joué au maire normal vendredi soir pour lancer les festivités de Noël à Tours. Quand on veut montrer une image proche de la population, c'est important... D'un grand coup de main il a appuyé sur le bouton pour illuminer le sapin de la Place Jean Jaurès (qui, rappelons-le, mesure 17m et vient d'Azay-le-Rideau) puis il a fait sa balade annuelle sur le marché de Noel en une demi-heure top chrono avant de finir par un tour de manège sur la Place de la Gare. Voilà pour l'instant com' municipale sachant que le pin's étoilé et tout brillant de l'adjointe Myriam Le Souëf ne nous a pas échappé non plus.

Sinon, ce que vous pouez vraiment retenir c'est que 80 commerçants sont présents sur le marché cette année dont une dizaine de nouveaux. A 75% ils sont originaires d'Indre-et-Loire, quelques-uns viennent également de plus loin : du sud-est voire de Corse, mais pas de commerçant étranger même si la ville ne serait pas contre un chalet aux couleurs du Portugal, par exemple, eu égard à son amitié avec Porto. Ce marché restera en place un mois sur le Bvd Heurteuloup, quant à la patinoire de la Place Anatole France, elle ne fermera pas avant le 8 janvier.

Le 8 janvier, c'est aussi la date de fin de l'arrêté "tranquilité" de la mairie saison hiver 2016-2017. Rappelons que cette initiative vise, d'après la ville, à éviter une occupation prolongée de l'espace public. "Les commerçants en sont satisfaits" clame l'adjoint à la sécurité Oliier Lebreton. La Ligue des Droits de l'Homme n'est pas du tout du même avis. Elle a réussi à faire condamnher le 1er arrêté du genre pris par Jean Germain et a lancé la même procédure pour la mesur,e modifiée, de l'équipe de Serge Babary. Elle a perdu en première instance mais a fait appel. On attend donc le verdict.