Tours

Des panneaux solaires sur le toit du lycée Vaucanson de Tours

Ils fourniront l’électricité nécessaire à la consommation de 12 familles.

Le Lycée Vaucanson de Tours n’en est pas à son coup d’essai en matière d’environnement, et il dispose même d’un agenda 21. Ces derniers jours, des élèves ont participé à la COP22, le sommet du climat de Marrakech. Et au printemps 2017, des panneaux solaires verront le jour sur le toit de l’établissement, face au sud et aux rails du tramway.

L’idée vient d’une association tourangelle créée en mai 2015 : Energie Citoyenne en Touraine qui compte environ 80 adhérents. « Notre but c’est de faire participer le plus de monde possible à la transition énergétique, de remettre le débat sur la table et que de plus en plus de projets se montent en concertation. On veut montrer que les gens lambdas peuvent réussir à monter quelque chose de cohérent et intéressant » explique Frédéric Messirejean, présent à Vaucanson ce jeudi pour présenter ses plans aux élèves, sachant que 4 classes de seconde sont particulièrement impliquées dans la réalisation du projet via des ateliers pédagogiques avec leurs professeurs de maths ou de sciences.

Ca fait près de 6 mois qu’Energie Citoyenne en Touraine planche sur cette installation de panneaux solaires dans un lieu collectif : « nous avons approché plusieurs collectivités et la région s’est montrée intéressée en proposant que cela se fasse dans un lycée et Vaucanson a accepté. Cela permet aussi de réduire le coût de rénovation de sa toiture en ardoise » poursuit Frédéric Messirejean. L’association a donc fait une étude pour la mise en service de 130m² de panneaux solaires permettant de produire 25MW soit l’équivalent de la consommation électrique annuelle de 12 familles : « ce n’était pas suffisant pour alimenter tout le lycée d’autant qu’il est fermé pendant deux mois l’été donc la production sera revendue à EDF ou à Enercoop, un fournisseur d’électricité coopératif spécialisé dans les énergies renouvelables. »

Les travaux, qui dureront une dizaine de jours, sont prévus pendant les vacances de printemps de 2017 pour une inauguration officielle en mai prochain. Quant au contrat, il est prévu pour une durée de 20 ans ! Reste tout de même à boucler le budget de près de 70 000€. La région accepte de le subventionner à hauteur de 15 000€, des entreprises ont aussi accepté de jouer le jeu (dont la Fondation Banque Populaire avec 3 000€). Mais Energie Citoyenne en Touraine cherche encore d’autres particuliers ou professionnels prêts à prendre des parts sociales à 25€ l’unité non seulement pour soutenir financièrement le projet mais aussi pour s’impliquer dans sa réalisation en choisissant par exemple l’entreprise qui réalisera le chantier (un peu sur le même modèle que la société créée pour la réouverture du Bateau Ivre à Tours).

Si ce n’est pas la première fois que des panneaux solaires sont installés sur le toit d’un établissement scolaire français, le procédé est assez singulier en Centre-Val de Loire vu son mode de fonctionnement. Si ça marche, l’association espère dupliquer l’action ailleurs dans l’agglo de Tours et en Indre-et-Loire.

Olivier COLLET