Tours

La Rue d’Entraigues est-elle la pire route de Touraine ?

Elle est toute déformée et bruyante, mais pour l'instant il n'y a pas de travaux de prévus.

Dans un palmarès qu’elle vient de publier, l’association 40 Millions d’Automobilistes épingle Tours et plus particulièrement la Rue d’Entraigues. D’après l’association qui a demandé aux internautes de signaler les routes en mauvais état sur tout le territoire et a reçu plus de 30 000 signalements, l’une des rues les plus longues de Tours est celle qui est le plus en mauvais état dans toute l’Indre-et-Loire. Selon un certain Mathieu P qui témoigne pour l’association, « elle a de nombreuses déformations dangereuses pour les voitures et les cyclistes. Ces déformations font que la route est bruyante dès qu’une remorque ou un plateau passe. » Également critiquées pour leur mauvais état : la D81 à Civray-de-Touraine et la Rue de la Pousterie à Montlouis-sur-Loire.

Sollicité par Info-Tours.fr, Brice Droineau, l’adjoint en charge de la voirie à la mairie de Tours répond à l’association : « nous avons fait faire une analyse très factuelle de l’ensemble de l’état de la voirie de la ville qui compte 1 244 rues. 764 rues sont considérées en mauvais état dont 379 en très mauvais état comme la Rue de Jérusalem mais la Rue d’Entraigues ne fait pas partie des plus déformées, elle est cependant dans un état mauvais. »

Alors que 40 Millions d’Automobilistes affirme qu’elle va demander expressément aux collectivités de faire des travaux sur les axes qu’elle cible, Brice Droineau ajoute : « nous établissons des priorités pour refaire les rues. Nous avons un gros retard mais une enveloppe limitée : 1 million d’euros par an. Et les arbitrages n’ont pas encore été faits pour 2017. » Pour 2016, ce sont une trentaine de rues tourangelles qui ont été refaites à neuf. Quelques travaux ont aussi lieu ponctuellement en fonction des signalements des riverains au 02 47 21 67 15 : « on reçoit 70 à 80 demandes chaque mois, la plupart sont traitées dans les 48h. Nous pouvons par exemple mettre des gravillons sur des axes peu circulants » poursuit l’adjoint invitant l’association à le rencontrer pour lui présenter son audit complet de la voirie de la ville. Un document qui va également terminer sur le bureau de Tour(s)Plus vu que l’agglo va récupérer la supervision de tous les travaux de voirie des 22 communes en 2017. Sera-t-elle plus généreuse avec Tours ?

Olivier COLLET