Tours

PRIMAIRE A DROITE : « Pourquoi je soutiens Nicolas Sarkozy »

La tribune d'Olivier Lebreton.

Les dimanche 20 et 27 novembre, les sympathisants de la droite et du centre seront appelés à voter afin de désigner leur candidat pour l'élection présidentielle de 2017. 7 personnalités sont en lice, nous avons demandé à leurs soutiens tourangeaux de nous expliquer les raisons de leur choix. Aujourd'hui, Olivier Lebreton, adjoint au maire à Tours et conseiller départemental, nous parle de Nicolas Sarkozy :

 

"Durant son quinquennat, Nicolas Sarkozy a dû faire face à la crise financière, économique et sociale la plus violente que l’Europe ait connu depuis l’après-guerre. Toutefois des reformes essentielles ont été adoptées. Certes, des erreurs ont été commises, toutes les promesses n’ont pas été tenues. Mais il a su, malgré tout, protéger la France et les Français grâce à son leadership au sein de l’Europe et du monde.

Depuis son élection à la tête du parti « Les Républicains », Nicolas Sarkozy a pleinement joué son rôle de chef de l’opposition. Il a ressoudé notre famille politique et redonné du sens à son action.

Aujourd’hui, notre premier devoir est d’apporter des réponses adaptées aux attentes qu’expriment nos concitoyens. Les années de présidence de François Hollande laissent notre pays et notre société dans un état désastreux. La France souffre d’un fort chômage et d’une faible croissance. La France doute de sa sécurité dans un monde en plein changement. Enfin, la France souffre de l’amateurisme d’un gouvernement qui n’a pas eu la force d’assumer les réformes nécessaires pour le pays. Jamais dans l’Histoire de la République, la fonction présidentielle n’aura été autant affaiblie. Il est urgent qu’elle soit à nouveau incarnée. Pendant la tempête, nous avons besoin d’un capitaine.

La France doit redevenir forte car c’est pour cela qu’elle est la France. Tous les candidats à l’élection primaire de la droite et du centre sont issus de ma famille politique. Je suis fier d’appartenir à cette famille qui s’oppose à la fois aux réformes infructueuses de la gauche et aux idées de l’extrême  droite.

Parce qu’il a la capacité et la volonté de restaurer l’autorité de l’Etat. Parce qu’il est celui qui incarne le mieux  l’alternance déterminée, forte et énergique dont la France a tant besoin, je soutiens Nicolas Sarkozy dans le cadre des Primaires de la droite et du centre."