Tours

Deux rencontres aux cinémas Studio cette semaine

Bertrand Tavernier et Irène Frachon.

Ce mercredi 26 octobre dès 18h30, le réalisateur Bertrand Tavernier sera aux Studio pour présenter son film Voyage à travers le cinéma français, déjà sur les écrans (séances à 14h15 et 19h30 ce lundi et ce mardi). Il animera une séance de dédicaces avant la projection du long métrage et échangera avec les spectateurs à l'issue d'une séance prévue à 19h.

Le pitch :

Six ans de préparation, 80 semaines de montage, plus de 950 films vus et revus pour en choisir 94 et proposer 582 extraits ; une suite à venir… Quand Bertrand Tavernier dont on connaît l’enthousiasme, la verve et l’immense culture cinématographique voyage dans notre cinéma, c’est bourré d’anecdotes, plein d’admiration, de justes colères et d’émotion. On a écrit sur ce film événement présenté hors compétition à Cannes qu’il était « incontournable », « superbe »… N’ayez pas peur de la durée : il paraît qu’on en redemande !

Autre rendez-vous de la semaine aux Studio : la venue d'Irène Frachon vendredi dès 19h45, cette fois pour une avant-première du film d'Emmanuel Bercot La fille de Brest (une soirée en partenariat avec le Collectif Santé)..

Le pitch :

À l’hôpital de Brest, Irène Frachon, médecin pneumologue, découvre qu’il existe un lien direct entre la survenue de morts suspectes et la prise du Médiator, un médicament commercialisé depuis une trentaine d’années. Isolée, face à des interlocuteurs qui refusent de l’entendre, cette femme va mener un combat afin que la vérité sur cette réalité funeste puisse se faire connaître au grand jour, jusqu’à connaître une  explosion médiatique de l’affaire…

La réalisatrice d’Elle s’en va (2013) et de La Tête haute (2014) porte à l’écran l’histoire courageuse d’Irène Frachon, ce médecin qui a lancé l’alerte sur les effets secondaires mortels du Médiator, que Sidse Babett Knudsen – l’héroïne de la prestigieuse série danoise Borgen – incarne remarquablement. Il en advient « un film intense et bouleversant » !