Tours

EXPO : Les dessins animés de votre enfance à la bibliothèque de Tours

A ne pas rater jusqu'au 5 novembre.

Communiqué de presse (extraits) :

Diffusion, Information, Communication, les trois lettres D.I.C. ont orné les génériques de bien des dessins animés qui ont marqué l’essor de la télévision pour la jeunesse et l’enfance de nombre d’entre nous. Ulysse 31 en 1981, Les Mystérieuses Cités d’or en 1982 puis L’Inspecteur Gadget et Les Minipouss en 1983... Chacune des émissions jeunesse de l’époque (Récré A2 puis le Club Dorothée, Vitamine, les 5 minutes avant le 20h sur FR3) a programmé successivement des séries de la DIC avec le succès que l’on connaît.

En revanche, on en sait un peu sur l’histoire de ces studios, et sans doute encore moins que celle-ci débute à Tours.
C’est en effet dans le milieu littéraire et artistique tourangeau que les fondateurs du studio, Jean Chalopin et Bernard Deyriès, se rencontrent en 1965. Jean Chalopin est alors à peine âgé de 15 ans, il est venu à Tours pour y vendre ses poèmes aux terrasses des cafés. Il intègre ainsi le groupe de la Jeune Force Poétique Française dans lequel gravitent aussi des étudiants de l’école de décoration et de publicité d’art René Brassart. Parmi eux, il sympathise avec Bernard Deyriès, étudiant puis professeur à Brassart.

En 1968, Jean Chalopin crée sa société de distribution de prospectus publicitaires, l’OGAP (Office de Gestion et d’Action Publicitaire). Un an plus tard, il en étend les activités à la création de films publicitaires. En 1971, alors que l’entreprise
est en pleine expansion, il la transforme en SARL avec le soutien financier de La Nouvelle République du Centre Ouest, qui s’intéresse au développement du marché audiovisuel en France. L’OGAP devient la DIC, « Diffusion Information
Commerciale », transformé plus tard en « Diffusion Information Communication ».

Suite à une commande d’un dessin animé publicitaire, Jean Chalopin demande à Bernard Deyriès s’il connaît quelqu’un susceptible de l’aider. Ça tombe bien : Bernard Deyriès est tombé tout petit dans la marmite du cinéma d’animation
(Disney, Jean Image...) et enseigne la discipline à Brassart ! Avec l’aide d’une ancienne élève, Marie-Pierre Journet, il réalise ainsi, de façon plutôt artisanale, dans les locaux de la DIC rue Chalmel, le premier dessin animé de la DIC, une
bande-annonce d’une minute.

Suivent d’autres contrats qui conduiront Bernard Deyriès à rejoindre pour de bon la société en tant que Directeur Artistique en 1974. Le studio réalise alors essentiellement des films publicitaires. La société grandit et recrute : à la fin des années 70, DIC est la première société française de production de dessins animés. Le studio de Tours emploie près de
100 personnes dont de nombreux anciens élèves de Brassart formés par Bernard Deyriès : Manchu, Jean Barbaud, Afroula Hadjiyannakis, Edouard David, Gérard Baldratti puis Bruno Bianchi en 1977 ou encore René Borg, le célèbre créateur des Shadoks avec Jacques Rouxel.

Mais Jean Chalopin veut raconter des histoires et créer ses propres séries animées. Chalopin rêve d’un Goldorak à la française : ce sera Ulysse 31, une série associant l’oeuvre d’Homère à la science-fiction. Le projet naît en 1978 mais a besoin d’une capacité et d’un coût de production que la DIC seule ne peut assumer. Le studio de Tours coûte trop cher et la société s’y désengage petit à petit pour migrer vers la région parisienne pour se rapprocher d’éventuels partenaires techniques et financiers.... 

A l’occasion de la Fête du Cinéma d’animation, la médiathèque François Mitterrand propose de découvrir cette histoire (et sa suite) pour la première fois à Tours à travers la collection personnelle de Maroin Eluasti et Nordine Zemrak,qui ont fait tout un travail sur l'histoire de DIC depuis 2012. Un travail ayant servi de base à l’élaboration du livre Les séries de notre enfance : storyboards, cellulos originaux, produits dérivés... Une collection unique à découvrir jusqu'au 5 novembre !

 

Autour de l’exposition : Projections et rencontres
Jeudi 27 octobre à 15h30 

Projection Les pilotes de DIC - Redécouvrez en famille les épisodes pilotes des meilleures séries des studios DIC : LesMystérieuses Cités d’or, Ulysse 31, Jayce et les conquérants de la lumière, Les Minipouss...
Durée : 1h30 environ - A partir de 6 ans
Entrée libre dans la limite des places disponibles