Tours

Les Halles de Tours remettent le couvert

Et organisent leur Fête de la Gastronomie samedi matin.

« On sait qu’à terme ce genre de manifestation peut lasser le public mais ce n’est pas encore le cas. L’an dernier nous avons eu plus de monde qu’en 2014, et cette année on a déjà plus de commerçants qui participent. » Sous les Halles, François Serin (Palais de la Viande) et Caroline Le Meunier (pour le fromager du même nom) sont prêts pour la troisième édition de leur journée de la gastronomie, organisée samedi matin de 9h à 13h tout autour du bâtiment, et donc à deux pas du marché.

Le concept est simple : 38 commerçants et restaurateurs du quartier vont faire déguster leurs produits et découvrir leur savoir-faire. Avec donc du pain, des pâtisseries, de la viande, du fromage, des produits d’épicerie fine, du vin, de la charcuterie, des fruits et légumes… « Nous allons faire goûter un fromage de brebis d’Auvergne ou une nouvelle tomme aux herbes du Maine-et-Loire avec de l’ortie et du basilic » détaille par exemple Caroline Le Meunier. « Pour nous ce sera du porc noir de Bigorre ou du veau rose de l’Aveyron » renchérit François Serin. Un tour de France des spécialités avec également un atelier de cuisine découverte « spécialement imaginé pour l’occasion par Tours à Table » à proximité de la fontaine et une démonstration culinaire par Rodolphe Le Meunier.

Il faut dire que depuis deux ans, cette initiative poussée par la ville puis perpétrée par les commerçants a trouvé son public, et pas seulement parce qu’il a fait beau à chaque fois (d’ailleurs, ce sera encore le cas samedi). Il se trouve que c’est l’un des seuls grands événements organisés sur la ville pour la Fête de la Gastronomie, même si le calendrier s’étoffe (avec l’inauguration de la Cité de la Gastronomie vendredi sur le boulevard Béranger ou encore le marché bio dimanche à la guinguette).

Cette matinée a aussi permis de fédérer les commerçants des Halles, qu’ils soient dans le bâtiment ou autour : « il y a une réflexion collective et à force de faire des choses ensemble, on avance » expliquent les deux moteurs de l’Union Commerciale des Halles. Elle compte aujourd’hui une soixantaine de membres et vient de lancer son site Internet (www.leshallesdetours.fr). Par ailleurs, un nouvel événement aura lieu dès le 13 octobre dans le patio central lors du Grand Repas dont l’objectif est de réunir 100 000 personnes autour d’un menu unique (il y aura un atelier de cuisine pour apprendre à faire un plat de ce fameux déjeuner) et puis, l’an prochain, il faut s’attendre à quelques surprises à l’occasion des 150 ans des Halles.

Olivier COLLET