Tours

20 jeunes en service civique au CHU de Tours

La photo du jour d'Info-Tours.fr.

Communiqué de presse :

Pour améliorer l’accueil de ses usagers, le CHRU déploie le dispositif du service civique. pour ce faire, il a travaillé en étroite collaboration avec la Direction de la cohésion sociale et l’association CREPI Touraine pour recruter 20 jeunes volontaires. Au delà du bénéfice pour les patients, c’est aussi une belle initiative citoyenne menée auprès de ces jeunes qui vont découvrir l’univers professionnel hospitalier et pour certains avoir là leur premier emploi.

Arrivés mi-juillet, et positionnés sur les sites de Bretonneau, Trousseau et Clocheville, les jeunes volontaires du service civique ont pour mission l’accueil des usagers : orienter vers un service de soin, accompagner si besoin, proposer un fauteuil roulant aux personnes à mobilité réduite, rassurer...

Ils ont été plus de 100 candidats à postuler à l’annonce que le CHRU et le CREPI ont mis en ligne sur le site dédié  service-civique.gouv.fr, preuve que le dispositif intéresse et que travailler à l’hôpital, au service des autres, séduit les jeunes.

Le critère principal était la motivation à intégrer le CHRU et l’équipe de 20 volontaires et la volonté de travailler à un poste d’accueil. L’enjeu pour le CHRU est de taille, car c’est le tout premier contact du patient avec l’hôpital qui est  confié à ces jeunes volontaires. Souvent, ils seront la première image du CHRU. Quant aux jeunes eux-mêmes, le dispositif a également vocation à servir de tremplin : affiner un projet professionnel, acquérir une première expérience, rebondir après un parcours scolaire interrompu, s’aguerrir aux métiers de l’accueil... les motivations sont diverses mais tous ont à coeur de mettre ces huit mois à profit pour bâtir ou consolider un projet d’avenir. En lien avec Gaëlle Dréau, la chargée de mission du CREPI, ils avancent sur leur projet, font avec elle des visites «découverte métier», cherchent les formations à suivre à l’issue du service civique.

Basés sur les trois principaux sites du CHRU, les volontaires travaillent en binôme de 9h à 18h et de 10h à 19h, en semaine uniquement. Ils effectuent 24h par semaine réparties en 3 jours (cette souplesse permet à certains de poursuivre des études, d’autres ont un autre emploi à côté). vêtus de polos orange, pour être parfaitement visibles et identifiables.

Arrivés au coeur de l’été, leur activité s’intensifie depuis la rentrée. A titre d’exemple, à Bretonneau, pour la seule journée du lundi 5 septembre, sur le site de Bretonneau, ils ont répondu à 240 sollicitations de la part des patients eux-mêmes et/ou des soignants.