Tours

Mini-tempête : des interventions jusqu'à vendredi

Notamment pour nettoyer les parcs et jardins.

Ce mercredi après-midi, si vous passiez en Haut de la Rue Nationale à Tours, vous aviez une vue dégagée sur le futur Centre de Création Contemporaine Olivier Debré (CCCOD) ainsi que sur les fondations des anciens commerces du quartier, là où se dressera bientôt l'un des deux hôtels Hilton. Tout ça à cause du vent qui a surpris son monde mardi soir en soufflant au-delà de 100km/h en Indre-et-Loire, alors que le département n'avait pas prévu de tempête de ce genre. Ca n'a pas duré longtemps, mais ce fut suffisant pour faire pas mal de dégâts et mettre par terre une partie des palissades protégeant le chantier dont on vient de parler.

Une image parmi d'autres, donc, tant les conséquences ont été nombreuses en tous points du département : "dans certains endroits, on a eu de véritables mini-tornades" commente Eric Laurent, directeur départemental pour Enedis en Indre-et-Loire; L'opérateur chargé de la distribution de l'électricité a mobilisé 150 personnes tout au long de la journée pour réparer les lignes cassées, souvent écrasées par des arbres. Certains agents sont même intervenus dans la nuit car au plus fort de la soirée, ce sont pas moins de 18 000 foyers tourangeaux qui étaient dans le noir.

Après une journée de travail, ce mercredi à 19h, 2 800 foyers restaient privés de courant "et nous avons bon espoir d'atteindre les 2 500 vers 22h, voire moins" ajoute Eric Laurent*. Les interventions s'arrêteront pour la nuit pour reprendre jeudi au lever du jour. La plupart des clients devraient avoir de l'électricité pour 14h ce jeudi, les derniers seront raccordés vers 18h. Parmi les communes encore touchées : Beaumont-la-Ronce, Semblançay, Nazelles-Négron, Braslou, Nouzilly, Cinq-Mars-la-Pile, Savigné-sur-Lathan ou St-Antoine-du-Rocher.

En ville, la journée a également été longue pour les services des espaces verts et ceux chargés de l'entretien de la voirée : "nous avons mobilisé une équipe dès 5h puis une autre à 8h" résume Brice Droineau, adjoint au maire à Tours. Il a notamment fallu dégager les Quais de Loire, l'Avenue des Tanneurs, le Boulevard Béranger, le Boulevard Heurteuloup ou l'Avenue de Grammont.

De nombreuses branches ont également été cassées dans le jardin botanique et dans celui des Prébendes. Aux Rives du Cher, un grand saule s'est écroulé près du carrefour de Verdun. "Les équipes ont du travail jusqu'à vendredi, notamment pour le ramassage des feuilles" ajoute l'élu. Idem à Joué-lès-Tours avec de nombreuses chutes de branches dans les parcs mais pas de dégâts matériels. Il a néanmoins fallu appeler les pompiers pour dégager un arbre tombé sur la Route de Beaulieu.

 

* Màj jeudi :  à 9h, 1 100 foyers restaient privés de courant.