Tours

« Priorité au spectacle » pour l’US Tours Rugby

Le club a changé de présidence et repart sur de nouvelles bases. Objectif : attirer plus de monde à Tonnelé.

Samedi dernier, c’était journée portes ouvertes du côté du Stade Tonnelé de Tours. Des moins de 8 ans aux séniors, joueurs et joueuses de l’UST étaient invités à se retrouver sur et autour du terrain pour faire la fête, faire découvrir le sport à ceux qui seraient tentés de le pratiquer et, surtout, montrer une image positive du club qui tente de se relancer après une phase difficile, et notamment la rétrogradation de son équipe première en Fédérale 3 à cause de ses difficultés financières.

C’est aussi avec un nouveau président que les orange et bleu débutent cette nouvelle saison. Benoit Sébillet, assureur de 57 ans et enfant de Tonnelé (« j’y ai joué au rugby avec mes 4 frères ») a repris les rênes en fin de saison dernière. Avec la volonté de repartir de zéro pour remettre l’UST dans le droit chemin et effacer l’ardoise de près de 300 000€ qu’il reste encore à rembourser. Son objectif « remonter en Fédérale 2 d’ici deux ans. Ca dépendra de notre dynamisme et de nos événements. » Si, sur le plan sportif, il croit cet objectif réalisable dès cette année, il sait bien que sur le plan financier ce sera plus compliqué notamment avec la baisse des subventions publiques. Le club part donc à la chasse aux partenaires mais veut surtout faire en sorte d’accueillir plus de public lors des matchs et se montrer plus visible tout au long de l’année.

Quand on lui parle de la saison de l’équipe première, c’est avant tout sur « le spectacle » que Benoit Sébillet insiste : « on va mettre l’accent sur la dynamisation du jeu avec l’objectif de marquer des essais. Que les gens ne viennent pas pour voir des mêlées pendant 80 minutes. » A ce titre, et malgré le départ d’une demi-douzaine de joueurs majeurs présents l’an dernier, l’US Tours se félicite de l’arrivée « d’une vingtaine de joueurs formés à l’US Tours qui reviennent. » Bilan : une moyenne d’âge de 23 ans chez les séniors.

La formation fait partie de l’ADN du club et la nouvelle direction veut également le mettre encore plus en avant. Exemple : désormais, l’équipe réserve bénéficiera des mêmes efforts de communication que l’équipe première (ses matchs auront lieu à 13h30 à Tonnelé, en lever de rideau de la Fédérale 3 à 15h). « On veut mettre les deux équipes au même niveau. Ils s’entraînent ensemble, ils vivent ensemble, ils de déplacent ensemble. Les deux méritent. » Premier rendez-vous ce dimanche après-midi contre les Bretons de Lanester. 1 fois par mois, les jeunes seront aussi invités à s’entraîner avec eux. Les entraînements, publics, sont organisés le mercredi à la Chambrerie et le vendredi à Tonnelé, à 19h. Avec 400 membres, dont 370 joueurs, l’US Tours s’arme aujourd’hui pour écrire une nouvelle page de son histoire, et chacun aura à mettre la main à la patte : « j’aimerais que les 30 membres du comité de direction soient employés à une fonction. Que chacun se sente investi » conclut le président Sébillet.

Olivier COLLET / Photos : Philippe MAITRE