Tours

Basket à Tours : « on a tous les éléments pour réussir »

Cette année encore l’UTBM va jouer la montée, et espère accéder à la Nationale 1, la 3ème division du basket français. Entretien avec le coach, Sébastien Duval.

Quel est votre état d’esprit en ce début de saison ?

On est très motivé car on a de l’ambition et un nouveau groupe qui pour l’instant travaille correctement. On est en phase de préparation pour mettre en place le collectif et essayer de jouer le mieux possible ensemble. On a tiré les enseignements de la saison dernière. Le premier objectif c’était de consolider la raquette avec des joueurs d’expérience après on a réajusté sur l’extérieur avec l’arrivée de Vladimir Matic champion de France avec Gries-Oberhoffen et puis Damien Belabre nous a également rejoint en tant que meneur complémentaire. C’est un groupe homogène et équilibré et qu’on en tirera le maximum.

Avez-vous des regrets sur la saison dernière, sur le fait de ne pas avoir réussi à monter en Nationale 1 malgré une participation aux play-offs ?

Il y en a mais on a tourné la page. Il faut avancer. On a atteint notre objectif, on a failli en play-offs contre Rennes. J’espère que ce sera une expérience enrichissante pour les joueurs qui étaient avec nous et maintenant on va vers un autre horizon, c’est une équipe qui a des choses à montrer.

Quelles conclusions tirez-vous des premiers matchs de préparation ?

Après deux matchs il est encore un peu tôt pour faire un bilan. On a fait une très bonne première prestation contre Chartres qui est une équipe de Nationale 1. Et puis on a perdu contre Brissac, concurrent direct à la montée dans notre poule B, et une équipe qui a fini deux années de suite à la première place en Nationale 2. On a perdu de 5 points en faisant notamment un premier quart temps de mauvaise qualité. C’est un point sur lequel on doit travailler, la préparation sert à ça.

Selon vous quels sont les atouts de cette équipe ?

C’est un groupe expérimenté avec beaucoup de talent offensif. Il va falloir qu’il soit rigoureux et performant sur le plan défensif. On l’a vu l’an dernier c’est cet aspect qui nous fait avoir de la régularité, une notion très importante dans notre championnat. On marquera des points y’a pas de soucis mais il faudra aussi resserrer les boulons. Nous sommes dans une poule très dense avec beaucoup d’équipes ambitieuses. On a cette ambition aussi mais on n’est pas les seuls. Il y a La Rochelle qui descend juste de Nationale 1, des équipes qui ont bien figuré l’an dernier comme Brissac, l’Île de Ré ou Cognac auxquelles il faut encore ajouter des promus qui ont les dents longues comme Fougères. Tous les matchs vont se jouer ardemment.

On sent votre groupe très motivé…

C’est un peu comme la rentrée des classes : les joueurs sont assidus, travaillent correctement depuis trois semaines. C’est un plaisir d’évoluer dans ces conditions. Des joueurs parfois avec une expérience de niveau supplémentaire ont fait le choix de rejoindre ce club ambitieux, avec un projet qui tient la route. On a tous les éléments pour réussir, on a nos repères. A nous de les mettre en place les uns après les autres. On sait aussi que l’on peut compter, chaque samedi à domicile, sur un public qui nous soutient.

Propos recueillis par Olivier COLLET

Match ce jeudi soir à 19h contre Angers puis mercredi prochain contre Brissac. Le championnat de Nationale 2 débutera le 17 septembre avec un déplacement à Olonnes.

 

Photo issue de nos archives.