Tours

Un week-end, trois bonnes raisons de sortir en Touraine

Pour trois propositions culturelles très variées.

C'est un itinéraire culturel que l'on vous propose pour ce week-end du 22 au 24 juillet, un chassé-croisé de styles en opposition à celui qui se fera sur les autoroutes de la région. Sans nous comparer à Bison Futé, peut-on oser se définir comme Tourangeau affûté ? Drapeau vert jusqu'à dimanche, culturez jeunesse !

 

Vendredi soir, donc, on va prendre Le Foudre sur les bords de Loire. Oui, Le Foudre, le troisième bar de la guinguette, celui qui accueille une doublette d'artistes que l'on a la manie d'apprécier et que l'on prend toujours plaisir à croiser. Ainsi, dès 20h, Jungle Bouk et Boys in Lilies (photo) animeront une soirée qui s'annonce douce, électronique et assez féminine. Les deux groupes ont de beaux projets à venir, et ça fait du bien de le savoir.

L'événement sur Facebook.

Samedi (ou dès vendredi si vous voulez), on prend la route du Grand Ligueillois, du Louroux pour être Plessis, euh... précis. Sous l'impulsion de la Cie Cano-Lopez (du Château du Plessis), c'est le festival Les Insolites du Prieuré. 150 artistes en deux jours, et "mille plaisirs avouables et inavouables" à partager nous dit-on. Tout ça ? Samedi, donc, Jane is Beautiful fera du folk, avec Duo Garcia ce sera musique orientale, les percussions déjantées de Pavement Bangerz côtoieront la danse d'Amira Chebli, le théâtre musical d'ARCT37 ou les Jongleurs de Fables. Avec plein d'autres surprises aussi et un prix doux : 8 à 10€ (ça commence à 14h, ça finit à minuit).

Le teaser vidéo par ici.

Dimanche, tu comptais te reposer aux Prébendes ? Tu peux. Mais y'aura du monde de 13 à 21h (et moi, et moi, et moi...).

Le jardin du centre de Tours sera rempli de fêtards venus pour une nouvelle édition des lots Electroniques. C'est la 14ème édition, c'est gratuit, et on trouve chouette le texte de présentation des orgas donc on vous en propose un long extrait : "On invite pour l’occasion Trunkline, le projet de Madben et Yann Lean. Suite à l’annulation de la Chaudière Festival le duo n’était que tristesse et frustration à l’idée de ne pas nous faire un gros set. Charly DKN proposera son 1er live aux Îlots. Encore énormément de secrets mais cela s’annonce assez fou. François Klarks and \ \ \, originaire du Mans, s’occupera du warm-up. Ce fan d’un son groovy vous proposera la bande son en adéquation avec un début d’après-midi parfait. GL8 s’associe encore une fois avec Arno N'Joy pour un gros b2b qui mélangera habilement pépites House et trouvailles Techno. Un set progressif qui réveillera les esprits encore fatigués des excès de la veille."

L'intégralité à lire en cliquant sur ce lien.

Pour tout ça, ça vaut le coup d'être juilletiste.