Tours

Tata Citya et Tonton Phiphi

La société se vante d'avoir produit un tube.

« Cityaaaa, envie d’un appart, va voir Citya ! » : ça y est, tu l’as bien en tête ? Avec Pokémon Go, cette pub de l’agence immobilière tourangelle (le boss c’est Philippe Briand, député-maire de St-Cyr-sur-Loire et président de Tour(s)Plus) rentre dans la tête et s’y incruste comme un chewing-gum sous les tables dans les classes des collèges. Pourtant, tu étais revenu de Terres du Son plein d’espoir, avec les tubes de Jain ou Hyphen Hyphen dans ton walkman chargé de piles LR6 et prêt pour les après-midi bronzette (comment ça tu n’as pas de walkman ?). Mais non, voilà que tu te retrouves à fredonner l’air d’opérette de cette fameuse Tata Citya*, encore et encore.

Alors faut-il saisir la Haute Autorité de Lutte contre les Pubs Chantées (Bordeaux Rosé et Carglass risquent de faire la gueule…) ? Contre-attaquer avec du K-Maro, Las Ketchup et Maître Gims ? Quitter immédiatement sa chambre de bonne pour aller casquer en frais d’agence chez Cityaaa et fêter ça au McDo situé juste en dessous en mettant tout plein de gras sur le gros bail tout juste décroché ?

D’un point de vue strictement marketing, cette pub est un coup de génie. Qui a eu droit à son communiqué de presse. Et là, tu es pris en flagrant délit de cas de conscience : est-ce que je respecte mes principes de ne pas trop en faire sur des marques et donc je jette ce mail à la poubelle tout de suite ? Est-ce que j’en parle parce que ça va faire le buzz mais du coup je fais le jeu de l’entreprise ? Est-ce que j’en profite pour en dire du mal au risque d’avoir une poupée Vaudou à mon effigie dans le bureau de Philippe Briand ?**

Alors que la société revendique 5 millions de vues pour ce refrain (dont 800 000 personnes qui ont regardé le clip jusqu’au bout sur YouTube), on semble assister là à une réussite en matière de rayonnement de Citya qui se fait remarquer dans toute la France. Alors osons une réflexion philosophico politique un peu foireuse qui navrera encore un peu plus une partie de nos lecteurs et en fera peut-être sourire quelques autres (qui ne tente rien n’a rien) : les élus tourangeaux ayant pour objectif de faire rayonner Tours, est-ce qu’il ne serait pas temps d’imaginer un hymne un peu ringard mais efficace pour donner envie de venir réserver un appart ici pour une nuit ou pour la vie ? Avec Tonton Phiphi pour le chanter, bien sûr.

 

*De source proche de sa famille, il parait qu’elle oblige ses neveux à l’appeler vraiment comme ça sous peine de recopier 50 fois un compromis de vente en mangeant des choux de Bruxelles.

**Ca va, c'est l'été, on peut déconner !