Tours

4 000 Tourangeaux en folie dans la fan zone de l'Île Aucard

Ils sont venus assister à la qualification des bleus pour la finale de l'Euro.

Il est 21h. Le match commence au Vélodrome de Marseille et sur TF1. A l'entrée du Pont de Fil de Tours, une grosse cinquantaine de fans des bleus sont là, prêts à rejoindre l'Île Aucard pour assister à la retransmission du match sur un écran géant de 28m². Le site est ouvert depuis 19h. Problème : on ne nous avait pas prévenu qu'il n'y avait que 4 000 places... Du coup le site affichait complet et pour des raisons de sécurité la police faisait barrage et ne laissait entrer personne. Certains filent vers les bars, d'autres attendent (on ne sait jamais ?) et regardent les premières minutes sur leur smartphone en essayant de soudoyer les agents qui s'époumonent pour tenter de les disperser.

Au milieu de la Loire aussi on crie. Allongés dans l'herbe avec des drapeaux, posés sur des serviettes avec des perruques bleu-blanc-rouge, debout sur le terrain stabilisé avec du maquillage sur les joues ou les cheveux tricolores... Chacun sa technique pour suivre cette demi-finale Allemagne-France sous un ciel aussi bleu que le maillot des joueurs de Didier Deschamps. Quand la nuit commence à tomber, le Pont de Fil devient lui aussi supporter avec ses néons bleutés. Des signes qui ne trompent pas.

Le match est compliqué, l'ambiance tendue. Les Allemands dominent sur la pelouse mais la défense française ne laisse rien passer et Hugo Lloris est en pleine forme. Le gardien-capitaine des bleus est un des hommes du match, mais c'est le Bourguignon Antoine Griezmann qui a fait hurler la fan zone tourangelle. A quelques secondes de la mi-temps, alors qu'il y a toujours 0-0, il se voit offrir un penalty et la met au fond. 1-0, Marseillaise, bisous, sauts, bières... L'Île Aucard vibre et entame la deuxième mi-temps avec du stress mais le sourire aux lèvres. Quand Griezmann inscrit le deuxième but (son 6ème de l'Euro), ce n'est pas l'explosion de joie que l'on retient le plus mais ces chants "on est en finale ! On est en finale !" alors que le match est encore loin d'être terminé;

Imitant le public marseillais quand il chante la Marseillaise, les Tourangeaux se mettent aussi au clapping. Chaque minute qui passe est un pas de plus vers la finale. Non, à la fin ce ne sont pas toujours les Allemands qui gagnent. Griezmann sort et c'est une ovation. Les bleus affronteront le Portugal dimanche en finale et c'est l'explosion. Dans le bus du retour une supportrice d'un certain âge avec perruque et drapeau entre tout sourire et dit à la conductrice : "on a gagné, mais vous vous en foutez, hein ?" L'employée de Fil Bleu lui répond que oui mais se laisse aller et klaxonne quelques minutes plus tard en croisant des supporters. Ce soir, alors que l'on écrit ces lignes avec un bruit de klaxons et de pétards en fond sonore, on se dit que - footeux ou pas - ça fait du bien de voir Tours faire la fête comme ça.

Olivier COLLET

Voici quelques photos de la fan zone sur l'Île Aucard ainsi que la vidéo lors du penalty de Griezmann. La finale sera de nouveau retransmise au milieu de la Loire dimanche, toujours avec 4 000 places, donc venez en avance...


La fan zone de Tours au 1er but d'Allemagne-Francepar infotours