Tours

Le 49-3 copieusement hué dans les rues de Tours

Il y avait encore plus de 500 manifestants contre la loi Travail ce mardi après-midi.

Alors que la loi Travail est de retour à l’Assemblée Nationale ce mardi pour sa deuxième lecture, sans grande surprise, le gouvernement a annoncé un recours à l’article 49-3 de la Constitution pour que le texte passe sans vote, n’étant pas du tout sûr d’obtenir une majorité auprès des députés. Et comme prévu aussi, la réponse de la rue ne s’est pas faite attendre : alors que la manifestation s’élançait de la Place Anatole France de Tours vers 15h, le gouvernement a été copieusement hué par les syndicalistes tandis que les enceintes diffusaient des parodies hostiles à François Hollande dont une se moquant de son nouveau tic de langage, le fameux « ça va mieux ».

Sous un ciel variable, ce sont tout de même plus de 500 personnes qui ont répondu à l’appel d’FO, de la CGT, de Sud ou de Lutte Ouvrière. Tous le savent : c’est la dernière grande mobilisation après 4 mois de lutte contre la loi El Khomri. Certains étaient déçus de ne pas voir plus de monde (au milieu du printemps, il y avait plus de 5 000 personnes dans les cortèges tourangeaux).

Cela dit, ce n’est pas la fin du mouvement. Les jeunes qui l’animaient ont presque tous déserté pour les vacances mais des actions se profilent tout au long de l’été, pour entretenir la flamme en attendant une mobilisation à la rentrée. Objectif : « demander l’abrogation du texte, comme celle que nous avions obtenue pour le CPE » annonçait FO. Il faut donc s’attendre à quelques happenings devant le MEDEF ou les permanences de partis politiques.