Tours

Deux "salles" de sport gratuites et en plein air à Tours

Des coachs amateurs et bénévoles organisent des cours gratuits plusieurs fois par semaine Place Anatole France et au Lac de la Bergeonnerie.

Il y a celles et ceux qui aimeraient bien faire du sport, mais qui trouvent que les abonnements en salle sont trop chers. Il y a aussi celles et ceux qui perdent toute motivation dès qu’ils sont seuls. Et de toute façon, on trouve toujours une bonne raison pour ne pas faire de sport. Et si c’était l’inverse ? C’est en tout cas le pari de Damien et Priscilla. Même pas la trentaine, ces deux jeunes tourangeaux font le pari d’importer à Tours un concept qui cartonne depuis un bon moment dans d’autres villes et qui est né à Grenoble : le FreeFit.

« L’idée c’est de proposer du sport gratuit en plein air et accessible à tous. Nous ne sommes pas des coachs sportifs mais des amateurs confirmés. Par exemple moi j’ai fait beaucoup de sport en salle, en club ou chez-moi avant » explique Damien, ingénieur informatique dans le civil. Avec Priscilla et les 4 autres coachs amateurs embarqués dans le projet, ils préparent leurs séances à partir de leurs connaissances ou de cours visionnés sur Internet : « on a une sorte de trame avec des exercices divers pour des variantes mais aussi laisser part à l’improvisation. » Pour le renforcement musculaire, les séances durent 1h30, échauffement et étirement compris. Elles peuvent être précédées de 45 minutes de running, le tout en musique (et toujours en soirée, après le boulot). 

« On met aussi l’accent sur le travail en binôme ou en équipe » expliquent les deux sportifs qui apprécient de voir le groupe grossir au fil des semaines : « notre record c’est une quarantaine de personnes. » En fonction des jours, ils investissent le Lac de la Bergeonnerie ou la Place Anatole France selon un planning disponible sur leur page Facebook. « Nous voyons majoritairement des jeunes femmes de 18 à 30 ans mais il y a aussi des enfants ou des personnes de plus de 50 ans, et souvent ils reviennent. » Et ce, alors même que le temps n’est pas à la fête : « mais on n’annule jamais à cause de la pluie. »

Une association est en cours de création afin de pérenniser le FreeFit à Tours. L’équipe cherche aussi un local pour passer l’hiver, quand il ne sera plus possible de faire du sport en plein air. Elle voudrait aussi se renforcer et se diversifier, et proposera prochainement de la capoeira ou des cours au Lac des Bretonnières ou au parc de Ste Radegonde. Damien et Priscilla se font aussi rassurants : tout le monde peut venir quel que soit son niveau, le seul impératif étant d’avoir sa serviette et sa bouteille d’eau.

« On essaie de s’adapter à tous les niveaux, on peut par exemple faire certains exercices dans des positions différentes pour que ce soit plus facile pour les débutants ou plus intense pour ceux qui ont l’habitude. Ce qu’on veut mettre en avant c’est la convivialité, le dynamisme de groupe. Le rapport est aussi très détendu vu que nous ne sommes pas professionnels. » Ils ont quand même un petit intérêt là-dedans, vu qu’ils proposent un « accompagnement nutritionnel » payant via une marque de compléments alimentaires, mais assurent que les bénéfices permettent d’acheter de développer les cours et le concept du FreeFit.

Olivier COLLET