Tours

(St) Martin de Tours fait son show en ville

Défilé costumé et cérémonie pour dévoiler la statue restaurée.

Elles sont venues d'Argentine, de Corse, d'Espagne ou de Hongrie : une quinzaine de délégations ont animé le centre-ville de Tours ce samedi après-midi pour une St Martin d'été plutôt ensoleillée. On a aimé : les légionnaires au pas et leur chorégraphie d'épées, les grandes créations représentant Martin de Tours sur son cheval ou Martin de Tours en majesté, les déguisements d'oies, les chants corses, les fanfares énergiques, les chevaux... Si le cortège était parfois clairsemé et comportait de gros temps morts, il était plutôt plaisant à suivre avec ce mélange d'arts et de cultures.

Après une déambulation de la cathédrale à la Place Châteauneuf en passant par la Rue Colbert, la fin du défilé c'était Place Anatole France, là où bon nombre de Tourangeaux (public relativement âgé) attendaient que la statue d'ordinaire juchée en haut de la Basilique soit débarrassée de son drap afin que tout le monde puisse adrmier sa rénovation et notamment ses nouvelles dorures (le travail a été réalisé par une entreprise de Dordogne s'occupant également de redonner un coup de jeune à la statue du Mont St Michel).

Placée sous une bulle, la statue restera en bord de Loire jusqu'à lundi soir avant d'être déplacée dans la cour de l'Hôtel de Ville où l'on pourra l'approcher jusqu'au 20 juillet. Elle repartira ensuite en Dordogne avant sa remontée prévue sur le dôme de la Basilique début octobre, un mois avant la St Martin d'automne, autre moment où la ville sera en fête.

A noter : l'événement a été légèrement perturbé par une poignée de militants mobilisés contre la loi Travail, copieusement hués par une partie de la foule.

Photos : Olivier COLLET