Tours

Une nouvelle association de centristes en Touraine

Par les déçus de l'UDI37.

Christophe Bouchet ne sera pas resté longtemps sans étiquette. Président sortant du parti centriste UDI en Indre-et-Loire, l'adjoint au maire de Tours chargé du tourisme (et conseiller communautaire) annonce ce mardi la création de l'AED, l'Association des Elus Démocrates d'Indre-et-Loire, qui se définit comme un regroupement d'élus "aux valeurs humanistes, libérales, sociales, européennes et écologiques". Le but affiché : "faire vivre le débat sur le plan local. Il s’agit pour nous de mieux comprendre ensemble les profondes mutations des territoires et de savoir donner une vision, moderne et ambitieuse, à la Touraine." Une première assemblée générale est prévue en octobre*.

Avec une charte graphique ressemblant étrangement à celle de la ville de Tours et une destinée encore floue (qui pourra la rejoindre ? N'importe quel citoyen ?), cette AED vient grossir le nombre d'associations politiques dans le département. Comment ne pas y voir un pied de nez au trublion du conseil municipal Thibault Coulon et à ses amis engagés dans l'Heureux Tours (jeu de mot !) et tentés de prendre leurs distances avec la majorité de Serge Babary que Christophe Bouchet soutient ostensiblement ? 

Mais encore, comment ne pas y voir une grosse provocation en mode "on va voir qui a le plus d'influence et de soutiens" à l'égard de l'UDI37 et de Sophie Auconie ? L'élue tourangelle, nouvelle alliée du plus radical Thibault Coulon (elle s'affiche souvent avec lui ou ses amis), et appelée à prendre la tête de l'UDI que Christophe Bouchet a déserté ? D'ailleurs, dans la liste ci-dessous, on voit surtout des ennemis déclarés de l'ex députée européenne (Xavier Dateu) et une belle palette d'élus présentés comme UDI (Christine Fauquet, Monique Delagarde...). Vidé de ses élus, quelle représentativité pour l'UDI, par exemple au moment de parler alliances avec Les Républicains ?

Mais en face, il faut aussi se demander quel sera le véritable poids de cette ADE au sein d'une droite tourangelle de plus en plus éclatée ? Il l'a dit en claquant la porte de l'UDI, Christophe Bouchet veut aller aux législatives à Tours en 2017. Mais sa collègue adjointe Céline Ballesteros est aussi investie par Les Républicains. Thibault Coulon, qui est un ambitieux, s'est fendu d'un communiqué pour dénoncer ce choix ce qu'avait également fait une autre adjointe de Serge Babary rêvant d'un siège au Palais Bourbon (Françoise Amiot).

Vous suivez ? Pas forcément, et comment vous en vouloir ? Depuis plusieurs mois, les querelles au sein de la droite et du centre en Touraine font des étincelles de tous les côtés et plus personne n'essaie vraiment de s'en cacher. Le pire dans tout ça, c'est que la campagne des primaires n'a même pas vraiment commencé par chez-nous... La droite se moque souvent de la gauche désunie mais à Tours elle ne fait pas mieux voire pire. Et dans la perspective des législatives de l'an prochain, pour l'instant, le socialiste Jean-Patrick Gille sort plutôt gagnant de cet affrontement. Même si dans un an c'est, on l'espère, surtout sur un projet que les électeurs se détermineront. Et que d'ici là des alliances peuvent se reformer. Quand même, ils nous fatiguent...

O.C.

*Les premiers membres de l'AED37 :

Jacques Chevtchenko, conseiller régional et premier adjoint à Tours,
Christine Fauquet, conseillère régionale et maire de Saint-Règle,
Pierre Louault , premier vice-président du conseil départemental et maire de Chédigny,
Xavier Dateu, vice-président du conseil départemental et adjoint au maire de Tours,
Jean-Pierre Gaschet,  conseiller départemental et maire du Boulay,
Mounia Haddad, conseillère départementale,
Thomas Gelfi, conseiller départemental,
Sophie Métadier, maire de Beaulieu-lès-Loches,
Marc Hamon, maire du Liège,
Cherifa Zazoua-Khames, adjointe au maire de Tours,
Louis Aluchon, adjoint au maire de Tours,
Christophe Bouchet, adjoint au maire de Tours,
Claude Roux, adjoint au maire d’Anché,
Aude Goblet, adjointe au maire de Joué-lès-Tours,
Monique Delagarde, conseillère municipale de Tours,
Sylvie Bourbon, conseillère municipale de Tours,
Antoine Godbert, conseiller municipal de Tours,
Bastien Lebrun, conseiller municipal de Tours,
Marie-Martine Champigny, conseillère municipale de Chambray les Tours,
Stéphane Pradillon, conseiller municipal de Cormery.