Tours

Le Tours FC reste en Ligue 2

Et il peut recruter.

On aura bien droit à un derby Tours-Orléans la saison prochaine à la Vallée du Cher. La DNCG - gendarme financier du foot français - a dit ok au Tours FC : il peut rester en Ligue 2 et peut même recruter (ce qui lui était interdit lors du dernier mercato d'hiver) ce qui satisfait son président Jean-Marc Ettori qui communique en prenant de haut ses détracteurs :

"Cette décision importante valide surtout le travail d’assainissement que j’ai entrepris ces deux dernières années, un travail douloureux et ingrat nécessitant de sacrifier, pour la cause, famille, santé et affaires.
 
Cette nouvelle ne fera pas plaisir à tout le monde, notamment à ceux qui n'ont eu de cesse d’intriguer et de saboter le travail entrepris, ils se reconnaîtront aujourd’hui."

Il poursuit en remerciant salariés ou "vrais supporters" : "Un proverbe ourdou dit : « Mieux vaut un ennemi sage qu'un ami stupide ». J'ai beaucoup de chance car vous étiez intelligents quand les ennemis du club étaient stupides.
 
Tout n'est pas réglé pour autant, mais nous sommes dans la bonne direction, c’est une étape importante qui vient d’être franchie, une étape capitale même, la survie du club était en jeu.
 
Mais ce n’est que le début, le lancement officiel de la saison 2016/2017. Il reste beaucoup de travail à accomplir pour être opérationnel fin juillet pour la reprise du championnat."

Et quel travail : les joueurs ont repris le chemin des vestiaires ces derniers jours mais on ne sait toujours pas officiellement qui entraînera le club dès le 29 juillet pour la première journée de Ligue 2. Il va aussi falloir compenser les départs, comme celui de Sadïf-Eddine Khaoui qui a signé à Marseille cette semaine.