Tours

Les Verts ont été chatouiller Ikea

Rapport aux impôts que l'entreprise ne paie pas.

A Tours, les écologistes ont l'habitude des actions en images (cross de hockey en main ou masque de vache sur le visage). Mercredi, ils ont opté pour le meuble en kit en allant manifester devant le magasin Ikea. En cette période de déclaration d'impôts (un peu après la date limite), ils ont voulu expliquer aux clients que l'enseigne suédoise n'avait pas une politique très en accord avec leur vision de la fiscalité (ils la qualifient de "scandaleuse" et regrettent la comparution en justice du lanceur d'alerte qui a révélé l'information - l'affaire Luxleaks)...

"Suite à une étude récente du groupe des eurodéputés verts, il apparaît qu'IKEA organise une évasion fiscale (« stratégie d'optimisation fiscale agressive ») depuis plusieurs années dans toute l'Europe. Selon cette étude, entre 2009 et 2014, cette évasion fiscale se monterait à environ 1 milliard d'euros en impôts non payés et à 24 millions d'euros en 2014 par les magasins IKEA basés en France" écrivent les militants à la directrice du magasin. Ils estiment que ce sont pas moins de 2 000€ d'impôts qui s'évadent chaque jour d'Ikea Tours (en moyenne). Une pétition accompagne cette action.

Christophe Dupin, du groupe EELV37, interpelle aussi les 5 députés d'Indre-et-Loire : "pourquoi n'ont pas voté le 15 décembre dernier pour la transparence des comptes des grosses entreprises ? Quelle est leur position pour le nouveau vote qui devrait avoir lieu ces jours-ci avec la loi Sapin2 sur cette même publication des comptes des entreprises et sur la protection des lanceurs d'alerte qui permettraient d'avancer dans ce dossier de lutte contre l'évasion fiscale ?"