Tours

A Vitiloire, on ne boit pas que du vin

La photo du jour d'Info-Tours.fr.

On n'y pense pas assez mais ce sont des éléments incontournables de Vitiloire. Ceux grâce à qui vous pouvez rincer vos verres de dégustation, ceux grâce à qui vous pouvez vous rincer le palais, ceux grâce à qui les visiteurs qui ne boivent pas de vin ont aussi le droit à leur breuvage. Eux, ce sont les porteurs de grosses bombones d'eau pour recharger les fontaines réparties un peu partout de la gare de Tours au jardin de la préfecture. Et ça pèse bien aussi lourd qu'un carton de coteaux-du-layon !

D'autant plus que Vitiloire s'est légèrement agrandi cette année avec l'ajout d'un nouvel espace "gourmet" dans les jardins privés de la préfecture. Juste quelques tables sur tapis vert avec deux comptoirs : l'un pour manger des produits locaux agréablement travaillés et l'autre avec le bar des vins millésimés. De quoi laisser un peu plus de place encore aux vignerons (79 appellations représentées sur la région Centre-Val de Loire jusqu'au Cher et également en aval jusqu'à Nantes).

Ainsi, ce samedi, Vitiloire s'est transformé en gigantesque aire de découverte, les (vraiment nombreux) visiteurs (venus d'ici et d'ailleurs, un toulousain a par exemple gagné un tonneau de vin avec l'Agence Départementale du Tourisme) faisant leurs découvertes et débouchant parfois les bouteilles sitôt achetées pour les accompagner de produits du terroir achetés près de la gare ou du Vinci et dégustés sur les grandes tables disposées façon auberge.

Vitiloire, un week-end convivial où les jardins de la préfecture deviennent un grand forum de passionnés du vin et d'amoureux des déjeuners dans l'herbe. En espérant que la météo ne vienne pas trop refroidir les ardeurs... Ce serait quand même un sacré coup du sort pour des vignerons qui passent leur temps à s'inquiéter des caprices du ciel.

O.C.