Tours

La campagne des primaires de la droite et du centre démarre en Touraine

L'équipe de soutien à François Fillon se dévoile officiellement.

Ce mercredi trois élus tourangeaux entourés de personnes de la "société civile" ont affiché, face aux médias, leur choix pour les primaires de la droite et du centre... pour eux, ce sera François Fillon !

Françoise Amiot, adjointe aux finances et à l'urbanisme de la mairie de Tours, a hésité entre Alain Juppé et François Fillon. Admirative de ce qu'a fait le maire de Bordeaux dans sa ville, elle a finalement opté pour François Fillon suite à la lecture de son livre : "il apporte une réflexion très aboutie avec de vraies propositions suite à son expérience sous le quinquennat de Nicolas Sarkozy. Il est extrêmement lucide sur les responsabilités que sont les siennes, à cette époque, et il en a tiré les leçons, en toute transparence."

Hervé Novelli, ancien Secrétaire d'Etat au commerce, à l'artisanat, aux PME et au tourisme de 2007 à 2010 sous Fillon n'a pas hésité un seul instant. Pour lui "François Fillon a déjà éprouvé les succès et les échecs du quinquennat de Nicolas Sarkozy et il en assume les plus et les moins. François porte une véritable méthode pour surmonter les blocages de notre société car les maux sont toujours les mêmes mais en plus forts."

Jean-Christophe Turot, 1er adjoint de la mairie de Joué-lès-Tours, est motivé par le réalisme de François Fillon quant aux changements indispensables dont la société française a besoin : "les français ne supportent ni les maladies ni les remèdes et François Fillon porte une méthode de réformes plus fortes, plus radicales. Je suis aux côtés de Françoise Amiot et d'Hervé Novelli pour mettre en place une vraie pédagogie sur le terrain, au plus près des citoyens."

La "société civile" est représentée par Olivier Thillaye, chef d'entreprise tourangeau et Paul-Marie Jamet, jeune militant qui ambitionne de fédérer ses congénères autour de François Fillon pour être, enfin, en capacité de réformer le pays et redonner de l'espoir à une jeunesse découragée.

Ils sont donc tous partis pour écouter les citoyens, prendre en compte leurs remarques et mettre en oeuvre un grand mouvement autour de François Fillon. Pour ce faire, une première réunion publique aura lieu dans la première quinzaine de juin en attendant la visite, pas encore programmée, de leur candidat en Touraine.

Compte-tenu des diverses et très nombreuses déclarations de candidatures entendues ces derniers mois, pour les Primaires de la Droite et du Centre, nous aurons très certainement l'occasion de vous présenter d'autres équipes de soutien ! Nathalie Kosciusko-Morizet et Frédéric Lefebvre, également dans la bataille, sont notamment déjà venus et il y a aussi un fort comité de soutien autour de Bruno Le Maire avec le maire de Tours en personne.

MhG