Tours

Une étude lancée pour ouvrir une école aux Deux-Lions

La grande question, c’est : quand ?

« Dans un quartier de 3 500 habitants, avoir une école c’est important, c’est une obligation. » Ces propos de l’adjoint au maire chargé des Deux-Lions Julien Alet semblent tomber sous le sens quand on sait que des communes plus petites ont leurs établissements (même si certaines se battent pour les garder) : « on estime qu’il y a 120 à 140 enfants à scolariser dans le quartier » surenchérit le maire Serge Babary en marge de l’inauguration du nouveau marché face à l’Heure Tranquille ce mardi. Des petits qui vont… aux Rives du Cher, à Duhamel, à André Gide : « ces écoles sont saturées, on ne sait plus où mettre les enfants. Dans les effectifs, les élèves des Deux-Lions représentent jusqu’à 30% des enfans. »

Alors, lors du dernier conseil municipal en mars, la mairie de Tours a adopté le principe d’une étude en vue d’ouvrir une école au Sud du Cher, d’autant que le quartier est toujours en construction avec l’édification de la Tour Lumière. « Il faut que les enfants puissent avoir une école en bas de chez-eux » insiste Julien Alet. Mais ce ne sera pas pour tout de suite : « j’espère qu’on pourra l’inaugurer avant la fin du mandat… »

Car l’étude, prévue pour démarrer « dans les prochaines semaines » dixit la mairie, va prendre du temps : « il faut déterminer l’emplacement, le nombre de classes, l’architecture… On n’a pas le droit de se planter avec ce projet. Il faut que ce soit adéquat, là où il faut. » A noter qu’il n’y a pas énormément de possibilités car les terrains se font rares aux Deux-Lions : « il y en a un de disponible derrière l’Heure Tranquille ou près de la Fac… »

O.C.