Tours

Another Record : label musical tourangeau et artisanal

A l’approche du Disquaire Day de samedi, focus sur une petite maison de disques d’ici qui rayonne jusqu’au Japon.

C’est un groupe qui fait partie des grands espoirs de la musique française, il a les faveurs de la presse… Et parmi les premiers qui ont cru en lui il y a eu Another Record. Nous parlons ici de François and the Atlas Mountains, découvert par ce label associatif tourangeau aujourd’hui suivi de près par le monde musical (journalistes, blogueurs et tourneurs). « Nous sommes considérés comme des défricheurs » résume Adeline Robin, présidente de cette association créée en 2002.

Another Record est né de l’impulsion d’un musicien : Vincent Seguret, « qui organisait des concerts sur Poitiers et avait également envie de sortir des compilations avec ses propres titres. Plutôt que de s’autoproduire, il a créé un label » raconte cette prof de français qui a rejoint l’aventure deux ans plus tard : « j’écoutais beaucoup de musique et j’avais du temps libre donc ils m’ont recrutée pour faire de la promo d‘artistes. »

Aujourd’hui, dès qu’elle a un peu de temps, Adeline Robin lit les mails et les courriers des artistes qui souhaitent sortir un disque avec le label et gère les projets en cours avec les deux autres cadres de la structure : le Tourangeau Franck Huet et le Vendômois Clément Batut auxquels il faut ajouter la motivation d’une équipe de bénévoles qui tiennent par exemple le stand d’Another Record lors de ses sorties sur des festivals comme La Route du Rock en Bretagne.

Basé à Tours, Another Record n’est pourtant pas un label tourangeau. Il y a des groupes du coin dans le catalogue mais on y trouve également des Anglais, des Américains… « On prend des groupes qui ne sont pas encore connus et on sort un CD-R que l’on grave nous-mêmes. En général, cela marche pas mal et on arrive à rentrer dans nos frais. On n’a pas de subventions, pas de salariés, on ne vit que des ventes de la musique » précise Adeline Robin avant d’ajouter : « Notre objectif, c’est d’accompagner les amateurs jusqu’à la professionnalisation. Ensuite, on les invite à aller voir d’autres labels. Ce que l’on gère nous, c’est plus l’aspect promotion que production. C’est-à-dire les relations avec la presse ou les tourneurs. » Another Record est ainsi devenu un habitué des pages Musiques des Inrockuptibles, et dans ce domaine, une petite chronique peut suffire à lancer un groupe comme Parad, invité l’an dernier en 1ère partie de Miossec à Tours et repéré par le magazine. Une couverture qui permet aussi une présence des productions maison dans les médiathèques de tout le pays.

En 14 ans, Another Record a orchestré environ une soixantaine de sorties musicales (Bajrem Bili, The Keys, Luc, Dirge…), parfois sans même l’organisation de rencontre entre le label et les artistes (quand ils viennent de l’étranger) : « il n’y a pas d’échange d’argent entre nous, pas de contrat. » Ce qui importe surtout pour les artistes, c’est d’avoir un nom connu et reconnu derrière eux, au point que des distributeurs japonais ont déjà commandé des albums d’un groupe anglais pour les vendre au pays du Soleil levant.

« Nous avons un rôle de conseil, de mise en réseau » insiste Adeline Robin : « nous sommes dans une démarche de création avec une recherche de projets originaux par des gens qui se font plaisir en faisant de la musique. L’idée c’est de défendre ce qui nous intéresse. » Une philosophie en phase avec l’évolution du secteur du disque : la devise du label c’est d’ailleurs « télécharger pour découvrir, acheter pour soutenir »… « Aujourd’hui Internet aide beaucoup à la diffusion de la musique. Les gens téléchargent mais ils achètent aussi plus de vinyles et même parfois des cassettes. Ils sont à la recherche d’objets musicaux à offrir » conclut la présidente qui prépare déjà son prochain grand rendez-vous : le 15ème anniversaire de cette maison de disque artisanale en 2017.

Olivier COLLET

Another Record tiendra un stand au Temps Machine de Joué-lès-Tours samedi 16 avril dans l'après-midi à l’occasion du Disquaire Day. www.another-record.com