Tours

Une journée pour découvrir le Hockey-Luge à Tours

Un sport qui permet aux personnes handicapées d'évoluer sur la glace.

Soucieux d'offrir une place à tous les athlètes au sein du club des Remparts de Tours, le Président Thomas Lhomme et son équipe souhaitent y voir se développer une section Hockey-Luge. Proposer un accès au sport pour tous, et soutenir le handisport sont les préoccupations premières, d'autant plus que les Remparts de Tours occupent une place majeure dans le paysage sportif local.

Dans les années 1960 : deux Suédois ont conçu le traîneau pour le hockey sur luge, Ils voulaient continuer à jouer au hockey malgré leur handicap physique. La conception comprend deux lames de patin sur une armature métallique pour passer le palet en dessous. Ils ont complété l'ensemble en incluant deux tiges cylindriques avec des guidons de vélo.

Depuis 2003, un championnat français essaie de se mettre en place, avec pour projet de présenter une équipe nationale. Le Hockey-Luge est inscrit aux Jeux Paralympiques depuis 1994. Une luge de base coute environ 1000 euros. Le club recherche des financements pour une dizaine de luges. On espère pouvoir démarrer une équipe d'une dizaine de joueurs (valide et handi, homme femme, mixte). La durée des matchs et les règles sont les mêmes que le hockey sur glace classique.

Samedi 16 avril seront présents des clubs de Rouen, Cholet, Cherbourg et Clermont Ferrand avec aussi un joueur des remparts de Tours, Pierre Bataillé. Avant le match de 20h il sera proposé à partir de 18h en priorité aux spectateurs en situation de handicap une initiation au hockey-luge en compagnie des joueurs de la D1 des remparts de Tours. Entrée gratuite.

Mise en place ensuite d'une section de hockey-luge au sein des remparts de Tours et  de sensibilisations aupres des personnes en situation de handicap dans les centres spécialisés (centre de rééducation ...).

 

Plus d'infos : hockeyluge-rempartsdetours@gmail.com ou contactez Sylvain : 06 79 34 31 05 ou Pierre : 06 09 39 47 01.

 

D'après communiqué.