Tours Agglo

Des skates, des bijoux… 4 créatrices s’unissent dans une boutique de Joué-lès-Tours

Dépêchez-vous, elle est éphémère !

D’habitude, c’est plutôt à Noël qu’on voit fleurir les boutiques éphémères. Créatrices et créateurs d’Indre-et-Loire et de la région s’y rassemblent pour compiler des idées de cadeaux originales qui changent de la Smartbox ou de la boîte de chocolats trop sucrés. C’est là que les Créatrices Enjouées débarquent dans le paysage. Elise, Alex, Charlène et Clothilde ont repris l’échoppe du 2bis Rue Descartes, à 2 minutes 45 de la station de tram Joué-Hôtel de Ville et environ 2 minutes 20 de l’arrêt Rotière.

Cette adresse, on la connait : La Passerelle des Créateurs s’y était installée de façon pérenne. Mais c’est difficile de faire vivre un commerce original dans le centre de Joué, elle a donc fini par fermer. Une vitrine en moins pour les initiatives locales… jusqu’à l’arrivée de ces Créatrices Enjouées. Elles vont seulement rester là deux mois, mais c’est suffisant pour attiser la curiosité. Et lancer leur saison après un hiver plutôt calme.

Qui sont ces créatrices ?

La Fabrick d’Elise est plutôt spécialisée dans les luminaires, le mobilier et les petits objets déco en bois, en béton ou en fer, souvent à partir de matériaux de récupération. Elle travaille chez elle à Cérelles au nord de Tours, un atelier ouvert depuis octobre 2018.

Alex fait de la couture à l’Atelier Vice Versa de Joué-lès-Tours. Elle réutilise des tissus (t-shirts, torchons…) pour faire du sopalin, des sacs de courses, des éponges réutilisables, des filtres à café qu’on peut laver et garder pendant des mois… Plein de trucs pour réduire ses déchets.

Charlène (With'art you) a deux spécialités : des tableaux designés au préalable par ordinateur puis la transformation de planches de glisse (skate, snowboard et même surf). Ancienne skateuse, elle a commencé à graffer une de ses planches et c’est devenu sa spécialité, « je peux récupérer jusqu’à 5 planches par mois » nous dit-elle (elle accepte les dons à la boutique, même un skate cassé elle saura le réutiliser pour un objet déco à message). Mention spéciale au skate porte-clefs ou au snow-cave à vin (oui, elle a vraiment créé ça). La jeune femme travaille à Amboise, et s’est lancée depuis le mois d’octobre.

Clothilde (Up Cyclette) crée des bijoux avec des chambres à air de vélo ou de tracteurs, accompagnées de cuir ou de sky pour leur donner un peu de couleur. Un coup de ciseaux, de cutter ou de règle métallique et ça donne un bracelet ou des boucles d’oreille… qui résistent à l’eau (c’est toujours bon à savoir). Une amie lui a donné l’idée, depuis 2 ans elle fait donc ses propres créations à plein temps, s’inspire parfois de ce qu’elle voit en magasin… mais en version chambre à air et vend sa production, notamment le dimanche au marché d’Amboise.

Le point commun de ces quatre femmes c’est donc l’utilisation d’objets à recycler comme matière première. Elles se sont bien trouvées, alors qu’elles ne se connaissaient pas avant cette aventure jocondienne : « ça permet d’être un collectif, de ne pas s’isoler. Ce n’est pas toujours facile d’être toute seule, on peut par exemple avoir du mal à faire des choix » confient Charlène et Clothilde.

« Cette boutique ça nous donne de l’élan » poursuivent les deux tourangelles. Le magasin est ouvert de 10h à 18h du lundi au vendredi, avec au moins deux fondatrices présentes en permanence pour parler des produits. Une ouverture le samedi avec ateliers zéro déchet est envisagée début mai… et attention, ne traînez pas : la boutique fermera définitivement ses portes le 18 mai. Cela dit, les filles imaginent déjà une nouvelle aventure du genre pour Noël ou le printemps 2020. A Joué, Tours, Amboise ou ailleurs…

Olivier Collet