Tours Agglo

Les chiffres clés des orientations budgétaires de la métropole

Les principaux chiffres présentés au rapport d'orientations budgétaires de Tours Métropole ce lundi soir.

 

209 millions d'euros :

C'est le montant du budget de fonctionnement prévisionnel pour 2019. Cela correspond au montant des recettes prévues par la Métropole.

182 millions d'euros :

C'est à l'inverse les dépenses de fonctionnement prévues. Elles sont en baisse d'environ 3 millions d'euros. Parmi les lignes qui baissent, les dépenses liées aux personnels en raison de la rétintégration par la ville de Tours de salariés métropolitains (montant annuel de 500 000 euros).

20,5 millions d'euros :

Conséquence l'autofinancement 2019 de la Métropole devrait s'élever à 20,5 millions d'euros en comptant le remboursement de la dette du capital. Un chiffre en hausse puisqu'il était de 17,5 millions d'euros l'an passé.

122 millions d'euros :

Le montant des investissements en 2019 en comptant les 37,5 millions d'euros de report de l'an passé. Pour financer en partie ces investissements, la Métropole va contracter 20 millions d'emprunts nouveaux.

Lire notre article à ce sujet

2,2% :

C'est l'augmentation des bases fiscales décidées par l'Etat. De son côté la Métropole n'augmente pas ses bases d'imposition. L'augmentation de ces bases permet à la Métropole de toucher 2 millions d'euros supplémentaires.

12,3 millions :

C'est le remboursement du capital de la dette de la Métropole en 2019.

393,6 millions d'euros :

C'est le montant de l'encours de la dette de la Métropole au 31 décembre 2019. Ce chiffre était de 401 millions d'euros un an plus tôt et de 420 millions en 2014).

7,19 :

Le nombre d'années de capacité de désendettement de l'intercommunalité. Une situation jugée bonne.

1488 :

Comme le nombre de personnels employés par Tours Métropole.

MG