Tours Agglo

Du Ste-Maure, des chiens et des concours : la Touraine en force au Salon de l'Agriculture de Paris

Une belle vitrine pour les professionnels de la région.

Chaque année, le Salon de l'Agriculture de Paris rassemble environ 700 000 personnes en 9 jours dans les halls de la Porte de Versailles. L'édition 2019 ouvre ses portes ce samedi 23 février, et elle s'achèvera le 3 mars. Comme chaque année, la région Centre-Val de Loire y aura son stand (Hall 3, Allée J) et elle y organise de nombreuses animations.

500 ans de la Renaissance et de la mort de Léonard de Vinci obligent, il sera beaucoup question de cet anniversaire sur cet espace de 260m² réunissant une vingtaine d'exposants. Au programme : la dégustation de macarons originaux mais surtout de recettes d'époque lors d'un grand banquet, des démonstrations de maîtres restaurateurs à partir de produits de la région ou encore la distribution d'un livre de recettes, de graines de fleurs et de légumes anciens pour emporter un petit bout de Renaissance à la maison.

Jeudi 28 février, l'espace sera particulièrement axé sur la Touraine et ses terroirs pour une journée dédiée au département durant laquelle des centaines de visiteurs et quelques élus d'Indre-et-Loire feront spécialement le voyage en bus vers la capitale. Ce sera l'occasion de parler des filières agricoles de qualité locales comme l'Agneau de Touraine, le safran de Touraine ou - le plus connu - le fromage de chèvre Ste-Maure-de-Touraine. A leurs côtés, des agriculteurs du réseau Bienvenue à la Ferme feront part aux passants de la possibilité de visiter leurs exploitations.

En dehors de cet événement éphémère, des Tourangelles et des Tourangeaux vont passer 9 jours complets Porte de Versailles, dont une quinzaine d'éleveurs de chiens du département, les brasseurs de la Turone (bière préparée à Cormery) ou des vignerons.

Comme chaque année, la Touraine sera également bien représentée dans les sélections du Concours Général Agricole, dont les médailles d'or, d'argent et de bronze peuvent fortement booster les ventes. On en attend pour le vin mais aussi les rillettes, le miel ou encore le fromage.

A suivre enfin : le concours de jugement de bétail ouvert aux jeunes étudiants. On y trouvera Thalia Moreau (Tours-Fondettes Agrocampus) en catégorie pointeurs Limousin, Maxime Micle (également du lycée agricole de Fondettes) en catégorie pointeurs Prim'Holstein et enfin Maëlisse Lepichon (MFR NOyant-de-Touraine) pour le concours des pointeurs équins (les chevaux).