Tours Agglo

Fermeture de classe à l’école Maisons-Neuves : la mairie de Joué-lès-Tours soutient les parents

Le sujet sera abordé jeudi soir au conseil municipal.

Y’aura-t-il une fermeture de classe à la rentrée de septembre dans l’école Maisons-Neuves de Joué-lès-Tours ? Oui, à en croire les services de l’Education Nationale qui ont fait ce choix depuis plusieurs semaines dans le cadre de l’élaboration de la carte scolaire 2019-2020. Selon eux, les effectifs seront insuffisants pour maintenir le même nombre d’enseignants. Ce n’est pas l’avis de l’association des parents d’élèves, qui se mobilise depuis cette annonce et a même accroché une banderole devant l’établissement.

Ce jeudi soir, le sujet sera abordé lors de la séance du conseil municipal de Joué-lès-Tours. La majorité de Frédéric Augis a mis à l’ordre du jour un vœu pour s’opposer à cette fermeture. Simplement un vœu : « nous n’avons pas de pouvoir décisionnaire » explique l’adjointe au maire en charge de l’éducation, Aude Goblet. Pour elle c’est important de soutenir le conseil d’école dans sa démarche pour maintenir la classe. « On a l’habitude de le faire » explique l’élue, évoquant une annonce « mal vécue » par les parents et enseignants.

Une classe maintenue en cas d’inscriptions supplémentaires avant septembre ?

On ne sait pas encore précisément comment s’organisera l’école Maisons-Neuves à la rentrée prochaine. Selon Aude Goblet ça dépendra des inscriptions. L’Education Nationale décidera alors d’organiser des classes à doubles niveaux en fonction des effectifs. Malgré cette refonte annoncée dans l’établissement, l’élue se veut rassurante en affirmant que les effectifs resteront « raisonnables ». Elle ajoute qu’en cas de nouvelles inscriptions dans les prochains mois, une réouverture de la classe condamnée n’est pas totalement exclue. Mais la réponse attendra le mois d’août.

La fermeture annoncée pour Maisons-Neuves est la seule prévue à Joué-lès-Tours pour la rentrée. Une classe ferme en maternelle à la Vallée-Violette mais ouvre en élémentaire pour les plus grands. Une classe supplémentaire est également attendue dans l’école Blottterie : « l’Education Nationale est plutôt à l’écoute. Une fermeture avait été évoquée pour République-Liberté et une autre pour l’Alouette mais après discussion et réflexion les écoles ne seront pas touchées » nous détaille Aude Goblet, décision notamment justifiée par les particularités des quartiers de ces établissements, par exemple la présence d’enfants ne parlant pas bien français à l’Alouette car hébergés dans un centre d’accueil pour demandeurs d’asile.

Rappelons également que Joué-lès-Tours fait partie des communes tourangelles qui bénéficient des classes de CP et CE1 dédoublées en zone prioritaire : « nous avons beaucoup investi pour cela en faisant des travaux mais c’est une mesure dans laquelle je crois et que l’on pourrait presque étendre à toutes les classes de CP de la ville. Elle a fait ses preuves » plaide l’adjointe en charge de l’éducation.

Olivier Collet

Ce jeudi, la ville de Joué-lès-Tours votera également des crédits pour les projets des écoles comme les classes de mer et de campagne, les sorties scolaires ou les « semaines banalisées » (des animations sur un thème pendant 4 jours, comme le cirque). La mairie dispose d’un budget de 90 000€, réparti en fonction du nombre d’enfants dans chaque école.