Tours Agglo

L'Indre-et-Loire conserve ses 4 étoilés Michelin

Rochecorbon, Chenonceaux, Chargé et Le Petit Pressigny.

Ça y est, le Guide Michelin (qui sera en vente dès vendredi) a dévoilé son palmarès 2018, un moment toujours très attendu en présence du 1er ministre Edouard Philippe. En France, 621 restaurants ont au moins une étoile, 5 de plus que l'an dernier. Parmi eux, 4 sont situés en Indre-et-Loire et ils ont tous une étoile dans le célèbre guide rouge :

  • Le Château de Pray (à Chargé, près d'Amboise)
  • L'Auberge du Bon Laboureur (Chenonceaux)
  • La Promenade (Le Petit Pressigny)
  • Les Hautes Roches (Rochecorbon)

La Roche Leroy de Tours, qui a changé de chef l'an dernier avec l'arrivée de Maximilien Bridier, n'est pas (encore ?) de retour dans ce club. A noter que Gaëtan Evrard, qui a transféré son restaurant L'Evidence à Montbazon, est candidat à ce titre mais il a ouvert en fin d'année et ne pourra donc pas l'obtenir avant 2019.

La métropole de Tours n'a donc qu'un seul restaurant étoilé. Au niveau régional, nos voisins du Loir-et-Cher totalisent eux toujours 6 tables dans le Michelin, dont le Domaine des Hauts de Loire (Onzain), mais aussi pas moins de deux tables à Blois (Assa et l'Orangerie du Château). A noter enfin : la Vienne n'a plus de restaurant étoilé mais la Sarthe en gagne un au Mans, l'Auberge de Bagatelle. 7 nouveaux établissements de la grande région Centre-Ouest sont entrés dans le guide qui propose aussi une sélection de tables à prix accessibles.