Tours Agglo

Maxi Toys va fermer à Chambray-lès-Tours

Même chose pour le magasin de Laval, en Mayenne.

On a beau approcher de Noël, ce n'est pas du tout la fête pour le magasin de jouets Maxi Toys de Chambray-lès-Tours. D'après la CGT, le point de vente tourangeau de l'enseigne est voué à la fermeture, de même que celui de Laval en Mayenne. 2 magasins sur 150 en France, pour un total de 800 personnes qui travaillent pour l'enseigne dans tout l'hexagone.

"En mars 2017, Maxi Toys a été mis en vente par son propriétaire, le groupe néerlandais Blokker. La holding, qui a réalisé 2,1 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2016, a mandaté la banque d’affaires Rothschild afin de trouver un acquéreur pour Maxi Toys" explique la CGT qui craint une restructuration nationale : "alors que la direction prétend elle-même qu’elle ne peut pas justifier d’une baisse de rentabilité, elle annonce la fermeture de deux magasins. (...) Les salarié.e.s sont menacé.e.s de licenciement pour faute en mettant en avant le respect d’une clause de mobilité qui dans les faits est illicite par son manque de précision dans les contrats de travail. Dernièrement ce sont des ruptures conventionnelles qui auraient été proposées… A ce jour Maxi Toys est toujours en vente et la CGT pense que la direction veut se débarrasser
d’un maximum de personnel pour pouvoir vendre !"