Tours Agglo

A St Avertin, les Granges Galand vont avoir leur école Montessori

Son ouverture est prévue à la rentrée de septembre.

La zone d’activité des Granges Galand de St Avertin avait déjà sa crèche d’entreprise, elle s’apprête à accueillir une école d’ici quelques mois. Il s’agira d’un établissement privé hors contrat où l’éducation des enfants se fera selon la méthode Montessori, « axée sur le respect de l’enfant et de son rythme individuel » explique Cécile Lawniczak qui sera directrice pédagogique de l’école et s’occupera des élèves de 6 à 10 ans. « C’est une pédagogie où il n’y a pas de notes, mais avec du matériel autocorrectif. On utilise des accessoires comme des lettres rugueuses pour apprendre l’alphabet ou des perles et on fait beaucoup d’exposés. »

Cécile Lawniczak n’en est pas à son coup d’essai avec la pédagogie Montessori qu’elle a souhaité expérimenter pour ses trois enfants diagnostiqués précoces. Ayant travaillé dans le social, été assistante pédagogique en collège ou animé des ateliers d’écriture tout en faisant du soutien scolaire, elle a déjà participé au montage de l’école de la Rue de la Fuye à Tours mais son déménagement vers La-Membrolle-sur-Choisille préoccupe certains parents pour qui ces nouveaux locaux seront trop loin, d’où la recherche d’un emplacement plutôt sur le sud de l’agglo tourangelle.

« On a trouvé 200m² au 13 Rue des Granges Galand. C’est suffisant car ce sera une école familiale, avec 15 enfants par classe. 15 pour les 3-6 ans et 15 pour les 6-10 ans. Il y aura deux enseignants et un assistant pour les petits. On envisage aussi de recruter un jeune en service civique pour le soutien à la lecture et les exposés. Pour avoir une cour, nos voisins nous ont proposé une partie de leur jardin via un système de mécénat et nous l’utiliserons aussi pour apprendre aux enfants à jardiner avec les méthodes de permaculture. » Un poste informatique avec accès Internet sera également installé pour les recherches des exposés ou alors pour l’apprentissage des langues via un logiciel.

Souhaitant, au bout de 5 ans, passer un contrat avec l’éducation nationale pour « gagner en crédibilité », cette nouvelle école saint avertinoise  baptisée Montez Souris coûtera environ 3 000€ par an aux familles qui souhaitent y scolariser leurs enfants. « Nous espérons aussi que les parents seront prêts à s’investir humainement au quotidien » souligne Céline Lawniczak qui n’attend plus que les autorisations officielles pour ouvrir dès la rentrée. Les inscriptions fonctionnent plutôt bien : il ne reste que 8 places sur 30. « On cible notamment les salariés de la zone » conclut l’enseignante. Ceux qui voudraient profiter d’avoir une école au bas de leur entreprise.

Olivier COLLET

www.montezsouris.fr