Tours Agglo

Stéphane, sorti trop tôt de l’hôpital Trousseau ?

Le patient estime que les médecins n’ont pas fait tout leur possible pour l’aider.

A 45 ans, Stéphane n’a pas passé d’excellentes fêtes de fin d’année. Cet habitant de Bourges, adressé à Tours par son médecin habituel, garde un assez mauvais souvenir de son passage au service gastro du CHU Trousseau dans lequel il a été admis il y a quelques jours pour d’importantes difficultés à uriner. « Je souffre depuis 6 mois et les traitements ne sont pas efficaces. Mon médecin pensait donc que l’hôpital aurait des solutions plus adaptées. Ca faisait un mois et demi que je l’attendais, et je ne pensais pas que ça se passerait comme ça... »

Suivi en rééducation musculaire en parallèle sur le site de Chambray-lès-Tours, il se fait donc hospitaliser peu avant Noël. « J’ai perdu 7kg et eu 5 jours de baisses de tensions, elle est tombée jusqu’à 9,8 » raconte le patient qui explique aussi avoir fait plusieurs malaises qu’il estime mal pris en charge par le monde médical. « En sortant de l’hôpital, j’ai dû aller aux urgences à cause d’un malaise et des traitements avaient été oubliés sur mon ordonnance » ajoute encore Stéphane, qui était accompagné de son mari.

« Ils m’ont expliqué qu’ils ne me gardaient pas car ils avaient fait tout ce qu’ils pouvaient. Mais non, on ne peut pas vivre avec des laxatifs toute sa vie » s’inquiète Stéphane qui souffre toujours et espère désormais pouvoir rencontrer un professeur spécialiste de Trousseau ou Bretonneau en vue d’une éventuelle opération. Il a aussi prévenu le service qualité de l’hôpital. De notre côté, nous avons contacté le CHU qui ne nous a pas encore répondu précisément, indiquant tout de même que chaque réclamation était prise « au sérieux » par les équipes et que le service gastro était également particulièrement rempli ces dernières semaines.