Tours Agglo

6 millions d'euros pour le déménagement de Primagaz

Afin d'éviter les risques pour St-Pierre-des-Corps.

Les deux grandes sphères de stockage de 5 000m3 de gaz de Primagaz seront bientôt inactives à St-Pierre-des-Corps. Comme il y a des habitations à proximité, il faut prévenir les risques. Deux solutions : soit exproprier les habitants de 107 logements et trois entreprises et entreprendre des travaux de sécurisation de l'entreprise... Soit déménager la part de l'activité qui pose problème. La première solution est estimée à 31 millions d'euros et la seconde à 6, "maximum".

Pas besoin de chercher bien loin pour savoir quelle est le scénario qui a été retenu... En revanche on ne sait pas encore où. Un site de 8 hectares basé à Druye, près de l'A85, au milieu des champs, a été citė mais d'autres pistes (au moins 3) sont envisagées dans ou en dehors de l'agglo pour accueillir d'ici 5 ans deux cuves de 400m3 pendant que Primagaz ne conservera que des bureaux sur son site historique créé en 1937, époque où il n'y avait pas de pavillons autour. La société dont le processus de fermeture sera engagé dès ce 31 décembre va par ailleurs stopper son activité d'embouteillage individuel et supprimer une vingtaine de postes.

Cette opération, Primagaz va la financer à hauteur d'un tiers. Le reste, c'est les collectivités qui paient, vu que le déménagement est forcé suite à l'évolution de la réglementation sur les usines à risques. Le montage financier est connu et a été validé par le conseil communautaire de Tour(s)Plus cette semaine : l'Etat prendra 40% des travaux à sa charge (légalement, il devait au moins en prendre 33%), l'agglo (à hauteur de 600 000€), le département et la région se partageront les 27% restants.