Tours Agglo

Le conte pyrotechnique remplacé par du swin’ciné

La mairie de St-Cyr-sur-Loire a décidé de l’annuler pour raisons de sécurité.

Et une nouvelle victime de l’état d’urgence décrété après les attentats... Cette année, le conte pyrotechnique organisé depuis six ans dans le Parc de la Perraudière de St-Cyr-sur-Loire n’aura pas lieu (il était prévu le jeudi 22 décembre). Pourtant cet événement gratuit a vite su trouver son public : « de 300-400 personnes la première année, on approchait les 2 500 à 3 000 pour les dernières éditions » explique Benjamin Lecoq, directeur des relations publiques de la commune.

Oui mais voilà, depuis les attentats du 13 novembre 2015 et à fortiori depuis l’attaque de Nice le 14 juillet, la préfecture d’Indre-et-Loire a durci les conditions de sécurité pour les événements qui rassemblent beaucoup de public. Les autorités n’avaient rien dit il y a un an même si l’alerte était déjà en vigueur mais depuis elles sont ultra-vigilantes : « notre manifestation se déroulant de nuit et dans un parc de 5 hectares totalement ouvert on a fini par constater que c’était très difficile de la sécuriser, d’autant plus en accueillant un public avec beaucoup d’enfants et à quelques jours de Noël » explique Fabrice Boigard, premier adjoint au maire de St-Cyr.

Les élus affirment avoir retourné le problème dans tous les sens : « nous avions des contraintes particulières car tout le public arrive en même temps, en 30 minutes, et cela aurait posé problème pour fluidifier les files d’attente. Il aurait par ailleurs fallu fermer le site avec 85 barrières et ne laisser que deux entrées. Il n’était également pas possible de réduire le nombre de spectateurs, les gens n’auraient pas compris et cela aurait quand même posé question en matière de sécurité. C’est une décision difficile car le conte pyrotechnique prenait de l’ampleur chaque année depuis sa création par Jean-Yves Couteau. En plus il était unique dans l’agglo de Tours. » Pour assurer l’encadrement du spectacle, il aurait notamment fallu faire appel à des agents de sécurité privés en plus de la police municipale, ce qui a un coût certain.

Malgré tout, St-Cyr-sur-Loire ne veut pas enterrer sa manifestation et espère pouvoir la reconduire dès l’an prochain si l’état d’urgence a pris fin d’ici là. En attendant, la mairie a planché sur l’organisation d’un autre événement (original) pour la période des fêtes de fin d’année : du swin’ciné, donc du cinéma dans la piscine municipale. 6 séances seront donc proposées par Ciné Off dans un bassin dont l’eau sera à 32° : « on pourra accueillir 75 personnes à chaque fois, en maillot de bain et on a prévu des matelas gonflables » explique Benjamin Lecoq. Au programme le 16 décembre : Le Chant de la Mer (un film pour enfants) à 18h et Les Dents de la Mer à 20h30, sur un écran de 4m par 2. Samedi 17, L’Odyssée de Pi sera projeté à 18h avant une nouvelle séance des Dents de la Mer à 20h30. Le dimanche, mêmes horaires avec Le Voyage extraordinaire de Samy puis Océans (à confirmer).

Pour tenter l’expérience (avec une piscine plongée dans l’obscurité comme une vraie salle de ciné mais sans pop corn), il faudra s’acquitter du prix d’entrée habituel de la piscine de St-Cyr-sur-Loire (3€10) et réserver sa place en amont au 02 47 42 80 86. Il sera également nécessaire de venir 30 minutes en avance. A noter que deux plongeurs assureront la sécurité des spectateurs.

Olivier COLLET

Des inquiétudes pour 2017

Le conte pyrotechnique n’est pas la seule manifestation qui risque d’être annulée à St-Cyr-sur-Loire. Le carnaval prévu en mars est lui aussi complexe à sécuriser : « il faudrait notamment protéger tous les carrefours » explique Fabrice Boigard. Plus généralement, la ville va faire « un état précis de [ses] manifestations. Nous allons réunir les présidents d’associations et réfléchir avec eux à la manière dont on peut sécuriser leurs événements. »

 

Photo : Ville de St-Cyr-sur-Loire.