Tours Agglo

PRIMAIRE A GAUCHE : Le maire de La Riche avec Montebourg

Wilfried Schwartz soutiendra l'ancien ministre.

Alors que le 1er tour de la primaire de la droite et du centre est prévu dans un peu plus d'une semaine le 20 novembre, la gauche prépare aussi son scrutin afin de désigner un candidat pour la présidentielle de l'année prochaine. En Indre-et-Loire, les réunions d'état major commencent à s'enchaîner, on repère par exemple où seront situés les bureaux de vote... La direction du Parti Socialiste devrait d'ailleurs en dire plus prochainement sur les modalités d'organisation.

Pendant ce temps, la campagne commence discrètement, en attendant de savoir si le président François Hollande ira... ou pas. Il y a peu, Manuel Valls est venu à Tours. Le premier ministre a tenu un discours de chef de parti, presque de candidat, avertissant ceux qui voudraient se lancer dans la bataille pour qu'ils ne fassent pas le jeu de la division...

Parmi les élus Tourangeaux, peu se sont clairement prononcés pour untel ou untel, même si l'on sait que le député Laurent Baumel a des affinités avec Arnaud Montebourg (il l'a accueilli récemment en réunion publique), que Jean-Marie Beffara (député aussi) est clairement sur la ligne gouvernementale ou que le sénateur Jean-Jacques Filleul penche plutôt vers Emmanuel Macron (pour peu que l'ancien ministre de l'économie se lance dans la partie).

Ce qu'on sait aussi, c'est que si la fédération tourangelle de Les Républicains penche vers Sarkozy, celle des socialistes est plutôt orientée en direction des frondeurs, et donc de l'aile gauche du parti (le secrétaire fédéral du département Francis Gérard est un proche de Laurent Baumel et a bien fait sentir son orientation face au 1er ministre l'autre jour). Il faut donc s'attendre à de nombreuses prises de positions en faveur d'Arnaud Montebourg ou de Benoit Hamon, deux ex-ministres de François Hollande qui veulent clairement mettre un coup de barre à gauche.

Selon nos informations, le maire de La Riche Wilfried Schwartz est en plein sur cette longueur d'ondes. Le jeune élu vient tout juste de signer son parrainage pour Arnaud Montebourg. Un soutien qui peut surprendre même si l'on connait son franc parler... Un soutien qui compte aussi car il provient du président de l'Union Départementale des Elus Socialistes et Républicains d'Indre-et-Loire, plus jeune maire de son parti en France.

O.C.