Tours Agglo

Appels d'urgence en Touraine : malaise chez les pompiers et le SAMU

Le président du Conseil Départemental a écrit à la ministre de la santé.

Depuis ce jeudi, il y a une grève au centre d'appels des pompiers et du SAMU situé près de l'hôpital Trousseau de Chambray-lès-Tours, le CETRA. Particulièrement innovant et précurseur en France, ce site centralise tous les appels passés au 15, au 18 ou au 112 pour une meilleure gestion des urgences (de l'incendie aux infarctus en passant par les accidents). Cependant, suite à une loi entrée en application cet été, les appels passés au 116 117 y aboutissent aussi. Le 116 117 étant un nouveau numéro unique qui permet de trouver un médecin en dehors des heures d'ouverture des cabinets. Son entrée en service nationale est prévue en 2017.

Le souci - selon les syndicats du CETRA -, c'est que ces demandes non urgentes passées via le 116 117, risquent d'être longues à traiter entraînant un retard dans la prise en charge des véritables urgences en provenance du 15 ou du 18. D'où la mobilisation des salariés mais aussi du préfet d'Indre-et-Loire et d'élus. Ce vendredi, le président du Conseil Départemental d'Indre-et-Loire a écrit à la ministre de la santé Marisol Touraine (qui connait bien le CETRA pour l'avoir visité, et ce d'autant plus qu'elle est originaire d'ici).

Dans son courrier, Jean-Gérard Paumier indique que le renvoi des appels du 116 117 vers les téléphones de Chambray est en cours de désactivation et qu'il invite le ministère a trouvé une autre solution : "dans un souci de maintien de la qualité du service du CETRA et d'apaisement des personnels de cette structure j'ai l'honneur de vous demander d'inviter l'Agence Régionale de Santé du Centre-Val de Loire à renoncer pour l'avenir à l'acheminement du 116 117 vers le CETRA et à envisager un autre dispositif."